le Petit Actionnaire : investir en bourse avec les dividendes


Qui est le Petit Actionnaire ?
  • Je suis un jeune père de famille, la trentaine, petit actionnaire (investisseur) sur les marchés boursiers, sur lesquels je gère mon portefeuille de quelques milliers d’euros.
  • Dans la vie je suis agent territorial, (presque) tout en bas de l’échelle, sur le terrain, cumulant deux emplois, avec plein de chefs… qui eux sont dans des bureaux. Cela ne saute pas aux yeux à première vue, mais j’aime plutôt bien mon travail.

Quels sont mes objectifs ?

Mes objectifs sont multiples et varient selon leur terme. C’est ainsi que :

  • à court terme… j’ai pour objectif de me faire plaisir, de faire quelque chose que j’aime bien. A savoir, gérer mon argent.
  • à moyen terme… je vise le fait de pouvoir réduire sensiblement et volontairement mon temps de travail.
  • à long terme… pouvoir profiter un maximum de la vie et ne pas travailler par obligation mais plutôt par plaisir. Je souhaite donc, à terme, pouvoir sortir de la « rat race » .

Quels sont les moyens que je mets en place ?
  • J’investis… Je suis actif et ne laisse pas mon argent sur mon compte courant ni sur un livret ne rapportant que des miettes. La bourse est mon « terrain de jeu », bien que ce ne soit en aucun cas un jeu.
  • J’investis… Via une stratégie dividendes. J’ai pour objectif un rendement brut de 5% /an
  • Mais pour pouvoir investir, il faut avoir de l’argent. Je vis donc selon mes moyens, en limitant mes dépenses à ce qui est réellement indispensable. Le dernier smartphone « Igalaxy Xperia 12″ à 900€ très peu pour moi. Les crédits à la consommation ? Très peu pour moi, je ne leur accorde aucun crédit (jeu de mots un peu douteux, mais j’assume).

H Capital ?
  • Cette marque de gestion est en place depuis fin octobre 2018. Après prêt d’une année d’existence du Petit Actionnaire, elle vise à donner un côté plus visuel à la gestion de mon capital, qui est 100% privé et personnel.

Pourquoi ce site ?
  • pour présenter ma façon de faire à toutes celles et ceux qui pourront y trouver un intérêt, mais aussi pour échanger. Car la bourse ce n’est pas le mal.
  • parce que la vie n’est pas une fatalité et qu’il vaut mieux prendre des risques pour essayer de s’en sortir plutôt que de n’en prendre aucun et se morfondre indéfiniment.
  • peut-être aussi parce que j’en ai marre de voir pulluler tels des furoncles (oui, c’est très imagé) des sites avançant sans scrupules que pour « pas cher » vous allez pouvoir découvrir la « nouvelle méthode sécrète » pour vous faire plumer gagner « plein de sous » « sans rien faire » et en « seulement 5 minutes par semaine» . L’éducation financière doit être à la portée de tous !