Cher(e) « Gilet Jaune »…

Cher(e) Gilet Jaune

Saches tout d’abord, cher(e) « Gilet Jaune », que je suis comme toi. J’ai 31 ans, je travaille. Ma femme travaille elle aussi. Nous avons également un enfant en bas âge. Aller… s’y ajoutent un chat et un poisson rouge.

Nos emplois à Madame et moi nous rapportent 2,5k€ par mois de salaires. Cela nous classe, selon l’observatoire des inégalités, parmi les classes populaires. Tu vois, cher « Gilet Jaune », je ne te raconte pas de salades. Je suis comme toi.

Mais peut-être est-il nécessaire de rajouter que chaque mois je paye le crédit de ma maison (600€), les assurances diverses (131€), la mutuelle (100€), l’électricité (100€), l’eau (30€), la taxe foncière (60€), la taxe d’habitation (27€), les ordures ménagères (12€), l’IR (33€). N’oublions pas internet (10€), les forfaits mobiles (10€). Il ne faut pas omettre non plus la cantine scolaire (environ 50€) ni la garderie (environ 70€).

Bien sûr, nous mangeons tous les jours ; le jeune n’est pas dans nos habitudes. Il convient donc de rajouter environ 200€ par mois pour les courses. Et l’essence… deux voitures… la campagne… 170€ de dépenses mensuelles supplémentaires. Comptons également environ 50€ de loisirs pour madame.

Je rajoute que nos revenus ne nous permettent pas de toucher la moindre aide / allocation. Tout dépends donc de notre travail.

Si tu calcules bien, cher(e) « Gilet Jaune », nos dépenses mensuelles sont donc d’environ 1550€. Il nous reste donc grosso modo 1000€ par mois pour mettre de côte et pour investir.

Finalement… je ne suis peut-être pas tout à fait comme toi cher(e) « Gilet Jaune ». Moi il me reste de quoi vivre chaque mois. Mais pourquoi est-ce mon cas et pas le tiens ?

Alors ?

Je n’ai pas de réponse exacte, puisque je ne connais pas ta situation personnelle. Néanmoins, je peux envisager plusieurs raisons qui me permettent de m’en sortir tout à fait correctement tout en appartenant à la classe populaire.

  • Je ne vis pas au dessus de mes moyens. Pour l’achat de ma maison, il était évident pour moi que jamais je n’aurai été au maximum de ce que la banque acceptait de me prêter. Avant même que la banque ne me dise « on vous prête tant », je connaissais déjà le montant maximum que je voulais rembourser chaque mois. Je m’y suis tenu.
  • Les abonnements Netflix, Canal, BeIn Sport… très peu pour moi. Je n’envisage pas de dépenser 10€ par ci, 20€ par là juste pour regarder la télé.
  • Les deux forfaits mobiles de mon foyer sont illimités… mais en promotion. L’abonnement internet est lui aussi en promotion. Pour moins de 20€ par mois cela fait donc deux forfaits mobiles et un abonnement Internet fixe.
  • Mon téléviseur écran plat est un modèle basique à 200 ou 250€. Mon smartphone n’a pas coûté plus de 150€. L’ordinateur de bureau date 2011 mais tourne encore comme un charme. Concernant l’ordinateur portable, il remonte à 2008 (une éternité). Cela ne l’empêche pas de faire le travail.
  • Je roule en Ford Fiesta de 2010 et en Dacia Sandero de 2018. Pas de crédit sur les voitures puisque j’achète selon mes moyens. Je mets probablement un peu plus de temps que toi à atteindre la vitesse de 100 km/h mais peu importe. Je vais, moi aussi, d’un point A à un point B. J’ai aussi un vélo. Pour les tout petits déplacement c’est vraiment l’idéal.
  • Je ne fume pas et je ne bois pas. Madame non plus. Tu n’imagines même pas les économies qu’on réalise chaque semaine.
  • Sinon j’ai aussi installé des ampoules LED partout dans ma maison. Ça ne consomme (quasiment) rien et ça éclaire tout aussi bien. J’ai aussi mis des réducteurs de débit sur mes robinets. Je rajouterais également, une bouteille d’un litre et demi dans les toilettes. L’économie d’eau est de plusieurs mètres cube annuellement. C’est autant d’argent en plus dans ma poche.
Donc…

Tu vois, cher(e) « Gilet Jaune ». Je m’en sort très bien chaque mois malgré mes revenus de « classe populaire ». Je ne nie pas le fait qu’il y ait une petite partie de chance dans tout cela. Néanmoins, je pense qu’une bonne et saine gestion reste la base de tout.

Après, je comprends parfaitement que des accidents de la vie puissent entraîner des difficultés financières et que cela puisse être le début d’une descente infernale. À toi, « Gilet Jaune » dans cette situation, je t’assure de toute ma sympathie et de tout mon soutient. Sincèrement.

À toi, « Gilet Jaune » qui a des revenus correctes, lesquels permettent théoriquement de vivre (et non pas juste de survivre), peut-être devrais-tu revoir quelque peu ton mode de vie. Il y aurait sûrement de quoi réaliser quelques économies substantielles.

À toi, « Gilet Jaune » retraité. À t’écouter parler et te plaindre de ta situation actuelle, j’en déduis que les choses étaient mieux avant. Si tout allais mieux il y a 20 ou 30 ans, cher(e) « Gilet Jaune » retraité… pourquoi n’en as-tu pas profité pour effectuer des investissements ? Ceux-ci t’auraient peut-être permis d’avoir, aujourd’hui, une situation plus enviable. J’admets qu’après une carrière complète, voir ses revenus distribués baisser sous le poids des taxes et autres prélèvements ce soit difficile à vivre. Cela ne t’exonère pourtant pas de ne pas avoir un minimum anticipé ton futur statut de retraité lorsque tu étais actif. Ce n’est pas comme si il était évident, et ce depuis des décennies, que le système de retraites français allait devoir évoluer au fil du temps.

À toi, « Gilet Jaune » au chômage. La France est l’un des pays les plus généreux au monde en matière sociale. Il n’en reste pas moins que les personnes en recherche d’emploi sont censées… rechercher un emploi ! Si tu comptes sur ton ami Paul (emploi) pour te dégoter le job de tes rêves, tu te mets le doigt bien profond dans l’œil. Plutôt que de passer tes semaines à manger merguez et cassoulet en boite sur le rond point du coin, prends tes jambes et tes CV sous la main et fait le tour de l’ensemble des boîtes de ton coin. Tu augmentera tes chances de retrouver un emploi. Ce ne sera probablement pas le métier de tes rêves, je l’admets, mais au moins cela te donnera certainement plus de chances de t’en sortir.

Mais ce n’est pas tout…
La violence

Cher(e) « Gilet Jaune », tu définis ton mouvement comme étant un mouvement pacifique. Et je veux bien croire que sur la barrière de péage que tu bloques, l’ambiance soit bon enfant et que tout se passe très bien.

Pourtant lorsqu’on s’attarde sur les sorties parisiennes hebdomadaires de tes camarades, les choses sont bien différentes. Sais-tu que c’est toi (et moi au passage) qui payons les dégâts ? Et que dire des interventions médiatiques de certains « initiateurs » de ton mouvement, qui appellent tout bonnement à l’insurrection voir même au coup d’État !

La propagande

Cher(e) « Gilet Jaune ». Je note également que tu aimes dénoncer la propagande d’État. Je ne nie pas qu’elle existe. C’est évident. Sauf que toi-même tu utilises ce mode d’expression afin de rallier le plus possible à ta cause. Tu saisis l’incohérence ?

Mais pour quoi faire ? Penses-tu vraiment que d’utiliser les mêmes méthodes que ceux que tu rejettes en bloc soit la solution ? Réfléchis un peu. En agissant ainsi, tu ne fais que te décrédibiliser un peu plus chaque jour. Toi et ton mouvement.

Les élections

Plutôt que de vouloir à tout prix arriver jusqu’au coup d’État, pourquoi ne pas simplement créer un mouvement politique officiel, afin de te présenter aux élections. Avec un tel « programme »…

  • Moins de sous pour les riches et plus pour les pauvres
  • Moins de taxes et plus d’aides en tous genres

… il ne fait aucun doute que dans le contexte actuel tes chances d’être élu sont importantes. Alors franchement, au lieu de te / me prendre la tête depuis trois semaines, fais-toi élire. Ensuite par contre, il ne faudra pas oublier tes promesses, car la tentation de « piocher dans le gâteau » sera vraisemblablement très grande.

Et sinon…

Cher(e) « Gilet Jaune », je me pose des questions en parallèle à toute cette / ces affaire(s). Peut-être pourra-tu m’apporter des réponses…

  • Peux-tu me dire comment est-il possible qu’un peuple qui « meurt de faim » et qui « ne sait plus comment terminer le mois » a-t-il pu acheter autant de voitures neuves cette année ? Avant même que les primes et reprises ne soient augmentées.
  • Comment veux-tu financer encore plus de services publics (bureaux de poste, classes dans les écoles, hôpitaux, …) alors même que tu refuses de payer pour et que le dénigrement des fonctionnaires est devenu un sport national ?
En toute honnêteté

Saches, cher(e) « Gilet Jaune » que je n’ai rien contre toi personnellement. Tu es français, et le français est réputé pour sa propension à râler. Ce n’est pas une nouveauté.

J’imagine cependant, vu la lecture que j’ai pu avoir des tes très nombreux partages et commentaires sur les réseaux sociaux, que tu vas sauter sur ma prose afin de me « huer ». Saches que je ne t’en voudrais pas. Après tout, à tes yeux, je ne suis qu’un salaud de petit actionnaire ainsi qu’un nanti qui a eu le culot d’écrire ceci :

« Le salaire n’a pas été conçu pour vous rendre financièrement indépendant. Il a été mis en place pour vous permettre de vivre pendant un mois, vous obligeant donc à toujours travailler. Mais votre salaire peut vous permettre de devenir moins dépendant, voir indépendant… si vous vous en donnez les moyens. »

Pour finir, cher(e) « Gilet Jaune ». Si je me permets de te tutoyer, saches que ce n’est pas par condescendance. Seulement puisque tu estimes exprimer la colère du peuple français dans son ensemble, j’estime de mon côté être en droit d’exprimer mon désaccord global (mais pas total) avec toi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.