subtilités stratégiques de la Dual Guidance

subtilités

La stratégie de Dual Guidance regorge tout de même de certaines subtilités dans son application. En particulier en ce qui concerne les investissements lors de marchés baissiers. C’est ainsi que j’évoquais (ici) ceci :

En marché baissier, il faut donc, pour suivre la stratégie de Dual Guidance, acheter uniquement des actions. On peut considérer qu’un marché devient baissier dès lors que celui-ci a perdu dix à quinze pourcents par rapport à son précédent point haut. Les renforcements des lignes d’actions pourront être effectués tous les 10 à 15% de baisse supplémentaire.

 

Alors quelle est cette subtilité  ?

Cela tient dans le cas d’une baisse « lente » du marché. J’entends par là, une baisse qui s’étale sur plusieurs semaines, qui n’a rien de soudaine. Ainsi, se positionner en direct suite à une baisse de 10 ou 15% du marché peut totalement faire sens.

Dans le cas d’une baisse soudaine et très violente (sur peu de séances), il en est tout autre. Il peut alors être plus dangereux d’acheter immédiatement des titres en direct. Dans un tel cas, il convient de se fixer des seuils de changement d’orientation des achats à des niveaux plus bas que les « 10 à 15% » de base.
Bien sur, cela peut faire manquer des opportunités (cf. la chute journalière de 8% du CAC 40 suite au vote du Brexit en juin 2016). Mais il vaut mieux manquer une opportunité que de se prendre les pieds le tapis pour avoir été trop vite.

En cas de doute sur l’orientation à mettre en oeuvre, il faut privilégier l’achat de bonus cappés. ce sera toujours plus sécurisant pour le portefeuille que les actions. Bien sûr, ces bonus cappés devront avoir de bonnes caractéristiques d’achat.

 


– à lire également : Dual Guidance : acheter sur une baisse…