le Petit Actionnaire
11 juin 2019 Riches ou pauvres : Où vous situent vos revenus ?

Riches ou pauvres : Où vous situent vos revenus ?

Le Laboratoire des inégalités mondiales (World Inequality Databse) a mis en place un simulateur interactif. Celui-ci permet àchacun de se situer, du point de vue des revenus, à l’échelle d’un pays, d’un continent, et même du monde.

Riche et pauvre à la fois ?

Ce simulateur nécessité d’entrer quelques informations chiffrées, telles que les revenus totaux du foyer, ou encore la possession ou non d’actions.

Il calcul alors le “revenu par adulte du ménage”, par une simple division entre le revenu total et le nombre d’adultes constituant le ménage. Celui-ci sert alors de référence afin de vous comparer aux revenus de votre pays, du continent et même du monde.

le Petit Actionnaire dans tout ça ?

Il y a quelques mois, j’indiquais dans un article que je faisais partie de la classe populaire française. Soit grosso modo des 30% ayant les rentrêes d’argent les plus faibles. Je m’appuyais, pour avancer cela, sur les données de l’Observatoire (français) des Inégalités.

En considérant l’ensemble des revenus de mon foyer, une économie de loyer de 200€ par mois et la perception de près de 900€ de dividendes par an, le simulateur considère donc un “revenus par adulte du ménage” de 1436€ /mois.

Celui me situe :

  • dans le premier tiers au niveau français. C’est à dire que 67% des français ont de meilleurs revenus que moi.
  • au milieu des revenus européens. 49 % des européens ont de meilleurs revenus.
  • dans le dernier quart au niveau mondial. À ce niveau là, seuls 21% des revenus personnels perçus à travers le monde sonsuperieurs aux miens.

J’en déduis donc fort logiquement qu’à l’échelle nationale je suis plutôt “pauvre”. À l’échelle continentale je suis à un niveau moyen, et à l’échelle mondiale, je suis plutôt riche. Sacrée mise en perspective !

Un simulateur loin d’être parfait

Ce simulateur, aussi intéressant soit-il, est loin d’être parfait. En ce sens qu’il ne considère que le revenu perçu. Il ignore totalement les notions de capacité d’épargne et de dépenses. Il ne sera, dès lors, pa représentatif du niveau de vie réel.

Aussi, pour ce qui est de mon cas personel, bien que mes revenus me positionnent comme étant plutôt “pauvre” (à l’échelle française), ceci est largement compensé par une bonne gestion des dépenses et une capacité d’épargne / investissement non négligeables (rapportées à mes revenus).

Ce simulateur a néanmoins la bonne idée d’exister. Permettant à chacun de se positionner à différentes échelles géographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :