le Petit Actionnaire
22 juin 2019 faire des cadeaux

[Les Fiches Pratiques] Financer et faire des cadeaux (Noël, anniversaires, …)

Faire des cadeaux – Si il y a bien deux types d’évènements marquants qui se produisent à dates fixes chaque année, ce sont les anniversaires ainsi que Noël. Il n’y a aucune surprise ! Ils tombent toujours, sans coup férir, le même jour d’une année à l’autre. La routine, diront certains.

Un trou dans le budget…

Bien sûr, à chaque fois qu’il est nécessaire de faire un cadeau, cela fait un trou dans le budget. En particulier lorsque plusieurs occasions tombent successivement sur un seul mois, ou sur plusieurs mois consécutifs.

Combien fois ais-je entendu dire “cool, telle prime tombe fin novembre, c’est parfait pour faire les cadeaux de Noël !“. Une autre variante est “Je gagne le SMIC, je ne peux pas me permettre de mettre 200€ de cadeaux, sinon je ne pourrais plus vivre“.

Poirtant, qu’il s’agisse de ses enfants, neuveux, nièces, filleuls, … il est très compliqué, pour ne pas dire impossible, de ne pas faire un petit cadeau. Ne serait-ce que pour marquer le coup, mais aussi (et surtout) pour faire plaisir. Quitte, pour cela, à devoir se priver soi-même.

Faire des cadeaux ne rime pas avec privation

Pourtant, il existe des solutions afin de ne pas être obligé de manger des pâtes pendant un mois entier à cause de la boîte de jeux offerte aux enfants à l’occasion de leur anniversaire. Celles-ci sont ré elativement simples à mettre en place…

Le crédit à la consommation

Il vous permet de répartir le paiement de vos cadeaux sur plusieurs mois. Il est idéal pour s’éviter de devoir financer une grosse somme d’argent en une seule fois. Les cadeaux peuvent donc être achetés sans trop se soucier du budget, puisque c’est la banque / l’organisme de crédit qui avance les sous.

Faire des cadeaux, une année sur deux

Pour réduire de moitié des dépenses de cadeaux, rien ne pourra remplacer la fameuse technique du “chacun son tour, chacun son année”. Grâce à elle, vous offrirez les cadeaux une année sur deux. Un coup à votre neveux, un coup à votre nièce.

Le gros avantage de cette technique, c’est qu’elle peut s’appliquer aussi bien à un jeune enfant (qui ne cherchera pas à savoir qui ne lui a pas fait de cadeau) qu’à un plus âgé (qui sera en mesure de comprendre les contraintes financières qui pèsent sur vous).

Par contre, il est plutôt difficile d’appliquer cette technique à vos propres enfants. C’est là le revers de la médaille.

Vous trouvez ces”solutions” complètement idiotes ?

Vous avez parfaitement raison ! Et pourtant, bien que leur énonciation ici n’ai eu qu’un but ironique, je suis malheureusement persuadé que des personnes les appliquent, parmi tant d’autres tout aussi illogiques.

Alors comment faire pour financer ses cadeaux à offrir ?

Tout d’abord, il convient d’estimer ce que vous coûteront, au total, les cadeaux que vous aurez à faire tout au long de l’année. Pour ce faire, comptez le nombre de personnes auxquelles vous êtes certain d’offrir quelque chose (vos parents, fratries, enfants de l’entourage proche…) et multipliez le tout par deux (anniversaire et Noël).

Multipliez le nombre total de cadeaux par le budget moyen que vous décidez d’allouer à chacun d’eux, et vous aurez alors votre budget cadeaux annuel global.

Si vos revenus ne vous permettent pas de grosses dépenses, n’ayez pas les yeux plus gros que le porte-monnaie. Restez dans un ordre de prix qui ne vous mettra pas en difficulté.

Économisez chaque mois

Vous avez calculé que vous aurez 20 cadeaux à faire sur l’année, et vous envisagez de mettre une vingtaine d’euros pour chacun. Vous aurez donc besoin d’un total de 400€ sur l’année.

Attelez-vous à économiser cette somme, petit à petit. À cette occasion, plutôt que de devoir en sortir la moitié à courant décembre pour Noël et potentiellement plus dizaine d’euros de cadeaux d’anniversaires certains mois, favorisez une épargne automatique de 34€ /par mois.

Ainsi, à chaque fois que vous aurez un cadeau à effectuer, vous piocherez dans cette petite poche financière fort utile et source d’un grand soulagement (au moment de devoir payer).

Soldes, promotions, …

Vous épargnez chaque mois vos 34€, mais vous êtes frustrés de ne pouvoir allouer que 20€ par cadeau. C’est un sentiment parfaitement compréhensible. Vous pouvez cependant y remédier, et ce de façon relativement aisée.

Comme indiqué précédemment, vous n’avez absolument aucune surprise quant aux dates auxquelles vous devrez offrir vos présents. Alors pourquoi ne pas profiter des soldes et autres promotions régulièrement organisées afin de pouvoir obtenir quelque chose de “mieux” tout en restant dans votre budget ?

Même si le cadeau doit rester au fond de l’armoire pendant trois mois avant d’être offert, ce n’est pas grave du tout. À moins qu’il ne s’agisse de quelque chose de périssable, cela ne pose aucun problème.

Vous me direz que :

  • Épargner 34€ par mois ce n’est pas toujours évident

Je vous réponds : Certes ! Mais ce nombre n’est qu’un exemple. Vous n’êtes pas obligés de faire un cadeau à l’ensemble de vos cousin(e)s ni à vos parents éloignés. Il est tout à fait possible d’avoir besoin de moins que cela.

  • J’ai une grande famille, il me faudrait beaucoup plus. Mes finances ne me le permettent pas du tout

Je vous réponds : C’est une situation difficile à vivreque de devoir se triturer les méninges de la sorte. Cependant, il y a fort à parier que les adultes de votre entourage seront en mesure de comprendre que vous ne leurs fassiez pas de cadeaux. Il suffit d’expliquer vos difficultés et votre problématique. Cela vous offrira un peu plus de marge pour les cadeaux destinés aux enfants.

  • Même en faisant ainsi, les cadeaux que veulent les enfants sont trop chers

Je vous réponds : C’est un risque qui existe. Dans ce cas, mettez-vous à plusieurs (chacun participe à hauteur de ses moyens) afin de réunir le budget nécessaire à combler de joie les enfants. Ils auront moins de cadeaux (en quantité), mais un seul cadeau attendu vaut bien plus à leurs yeux que plusieurs cadeaux non souhaitée.

Ma façon de faire personnelle

Il est évident que j’applique la façon de faire que je conseille dans cet article. Chaque mois je mets de côté 35€ afin de faire des cadeaux. Ils se répartissent ainsi :

  • 20€ pour financer les cadeaux (anniversaires et Noël) de 5 adultes. Je ne fais des cadeaux qu’à mon entourage proche. Ainsi, mon budget annuel est de 80€ au total pour les parents. Autant que pour ma sœur et mon beau-frère. Madame, à elle toute seule, me coûte autant.
  • 15€ pour mon filleul et ma nièce. Soit grosso modo 45€ chacun par occasion (anniversaire et Noël).
  • Pour ma fille, je n’ai pas de budget cadeau. Je pioche dans une poche prévue pour les dépenses la concernant. Poche qui est reconstituée au fur et à mesure des dépenses qui y sont faites.

Bien sûr, si j’ai la possibilité d’acheter des cadeaux à moindres frais (soldes, promotions, bon de reduction, …), je n’hésite pas. Même si pour cela je dois stocker quelques semaines / mois au fond de la penderie. De toute façon ce n’est pas de l’argent perdu, puisque quoi qu’il arrive il faudra faire ces cadeaux. Partant de là, autant sauter sur l’occasion lorsqu’elle se présente !

Concluons bien, concluons serein

Acheter des cadeaux peut vite tourner au casse tête financier lorsque cela se fait dans l’urgence, sans aucune anticipation. Inversement, lorsqu’une épargne mensuels est mise en place,vous conservez toute votre sérénité au moment du passage en caisse.

De plus, il n’y a aucun mal, si vous tombez sur “le cadeau de Noël qui déchire” à l’acheter à l’occasion (par exemple) des soldes d’été. Personne n’ira vérifier, au moment d’arracher le papier cadeau, la date à laquelle vous l’avez acheté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :