le Petit Actionnaire
9 août 2019 salariés et actionnaires

Salariés et actionnaires : les divergences

Trop souvent (à mon goût), les salariés sont opposés aux actionnaires. En effet, il est (trop) régulièrement repproché aux seconds de se “servir sur le dos” des premiers. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Les actionnaires “ponctionnent-ils” ce qui devrait revenir aux salariés ?

Qu’est-ce qu’un salarié ?

Un salarié est une personne qui est embauchée par une société. Cette personne signe un contrat de travail en bonne et due forme, lequel mentionne, entre autres, les conditions de rémunération de son détenteur.

Le but d’une entreprise

Une entreprise est une entité dont le but premier est (généralement) de gagner de l’argent. Sans quoi il s’agirait d’une association ou encore d’une fondation. Pour ce faire, les entreprises embauchent donc des salariés. Ceux-ci ont donc pour mission principale de faire gagner de l’argent à leur entreprise.

Qu’est-ce qu’un actionnaire ?

Un actionnaire est le propriètaire (plus ou moins important) d’une entreprise. Il apporte son argent à la société soit pour assurer son développement (augmentation de capital, …), soit pour soutenir son cours de bourse.

Car une société dont le cours tombe à zéro (plus personne ne voulant acheter ses actions), est une sociétê qui fait faillite. Ce qui n’est guère intéressant tant pour les actionnaires que pour… ses salariés.

Le but de l’actionnaire

En règle générale, devenir actionnaire (propriétaire d’une entreprise), ne se fait pas uniquement par sens de la compassion. Il faut bien avouer que le but est de gagner plus qu’en plaçant son argent sur un banale livret bancaire.

Les actionnaires ponctionnent-ils les salariés ?

Bien sûr que non ! Tout simplement parce que lorsque les salariés font gagner de l’argent à leur entreprise, ils ne font que ce pourquoi ils ont été contractuellement embauchés. Travail pour lequel ils reçoivent la rémunération prévue.

Bien sûr, il est très facile pour certains “bonimenteurs” enclins à une certaine malhonnêteté intellectuelle de faire passer les actionnaires pour des profiteurs et des “exploiteurs”… pour des salauds.

Ce qu’ils oublient de dire, c’est que rien n’empêche un salarié de devenir lui-même actionnaire. Il deviendra alors son propre patron, et pourra ainsi profiter pleinement des bénéfices réalisés par l’entreprise. Le tout en continuant de toucher son salaire.

Allons jusqu’au bout des choses !

Les bonimenteurs se plaignent que les actionnaires réalisent des plus-values et/ou touchent des dividendes. En gros, ils profitent des gains réalisés par l’entreprise. Gains qui sont issus du travail des salariés (lesquels ne font rien de plus que ce pourquoi ils ont été embauchés).

Si on considère que les bénéfices des sociétés sont le fruit du travail de ses salariés, alors il doit en être de même lorsqu’une entreprise perd de l’argent. On peut donc estimer que ces pertes sont le résultat de défaillances des salariés. Il va de soit que ces “défaillances” doivent être évaluées a tous les niveaux hiérarchiques. Y compris au plus haut niveau.

C’est peut-être difficile à admettre pour certains, mais la logique des choses prévaut dans les deux sens. Pas d’avantages sans inconvénients…

Des résultats en baisse et des dividendes malgré tout

Oui, les résultats d’une société peuvent baisser sans pour autant que cela ne remette en cause le versement de dividende aux actionnaires. Tout simplement parce que “baisse des résultats” ne signifie pas pour autant “aucun bénéfice”.

Bien sûr, une baisse des résultats n’est pas nécessairement liée à une “défaillance” des salariés. Cependant, une entreprise se doit de s’adapter à son environnement économique. Il serait absolument incongru, pour le management d’une société, d’attendre les bras croisés que la situation empire mois après mois. Au risque de devoir, au final, mettre la clé sous la porte.

Pourquoi les actionnaires ne payent-ils pas les pots cassés ?

Ils les payent. Baisse du cours de l’action, (parfois) réduction des dividendes, … Cela peut sembler très futile en comparaison aux salariés se retrouvant difficultés. Et ça l’est réellement.

Mais il faut bien garder en tête le rôle de chacun. Le salarié doit, par son travail, faire gagner de l’argent à l’entreprise. Et par conséquent au(x) propriétaire(s) de celle-ci. Ce n’est une surprise et une découverte pour personne.

La redistribution des bénéfices

Celle-ci ne résulte de rien d’autre que du choix des propriétaires de la société. À savoir, donc, de ses actionnaires. Associer les salariés aux bénéfices résultant de leur travail est un excellent outil de gestion du personnel. Cependant, rien n’oblige une société à aller au delà de ce qui est prévu contractuellement.

Une nouvelle fois, il existe une solution très simple pour profiter des bénéfices d’une entreprise…. En devenir actionnaire ! Mais être actionnaire c’est prendre certains risques. Qui n’aime pas les risques ne peut donc pas espérer avoir le beurre et l’argent du beurre.

3 réactions au sujet de « Salariés et actionnaires : les divergences »

  1. Je suis très content de lire cet article ; de temps en temps j’essai, dans le cercle familial et amical, d’exposer cette vision de l’actionnariat. Mais je crois qu’il est impossible de le faire comprendre. Et surtout, je passe pour un défenseur des patrons et ma vision des choses n’est apparemment pas correcte pour le salarié que je suis. Autant dire que j’essais d’éviter le sujet au maximum, mais lorsque j’entend, par exemple, dire que les actionnaires sont des voleurs ou que les patrons travaillent uniquement pour les actionnaires et exploitent les salariés, je ne peux m’empêcher d’intervenir (mais bien-sûr, j’ai toujours tort…).

    1. Bonjour Dominique,

      Je vous rejoins sur le fait qu’il ne soit jamais facile d’aborder ce sujet dans le cercle proche.

      Je pense que la vision que beaucoup ont de l’actionnariat est emprunté d’une certaine pointe d’incompréhension, mais aussi de jalousie. Le tout étant exacerbé par une méprise entre “actionnaire” (long terme) et “spéculateur” (court terme).

      Cordialement,
      le Petit Actionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :