le Petit Actionnaire
14 septembre 2019 nouvel objectif de dividendes

Nouvel objectif de dividendes

Jusqu’à présent je m’étais fixé comme objectif de perception de dividendes, un montant de 970€ brut annuel. Une fois réalisé, cet objectif devait me permettre de réduire mon temps de travail de l’ordre de 11%.

État des lieux

Disons-le de suite, je n’ai pas encore franchi la barre des 970€ bruts annuels. J’en suis actuellement à 912€. Soit 94%. Et pourtant, depuis deux semaines, j’ai réduis mon temps de travail de… 11%.

Tavaillant selon un calendrier scolaire, j’ai fais le choix de ne pas attendre d’arriver à 100% avant de lever le pied. Cela m’aurait fait repartir pour une très longue année supplémentaire. D’autant que ma motivation principale était de pouvoir passer plus de temps avec ma fille. Perdre douze mois de plus n’était, pour moi, pas envisageable.

Je travaille donc désormais à 89%. Soit l’équivalent de 31h /semaine. Mon emploi du temps ayant été revu (de façon totalement indépendante à ma réduction de temps de travail), je bénéficie également, désormais, de mes mercredis après midi. Autant dire que mon souhait d’avoir plus de temps avec ma fille est comblé !

Et maintenant, quel objectif ?

Il va de soitque moins de temps de travail, entraîne moins de revenus. Et par conséquent une capacité d’investissement momentanément réduite. J’ai écris “momentanement” car je finis de rembourser un petit crédit (souscrit afin d’investir) début 2020. À partir de ce moment là, je retrouverai une capacité d’investissement équivalente à celle que j’avais jusqu’à présent.

Au niveau des dividendes…

J’en suis donc à ce jour à une perception de 912€ brut par an. Je me fixe comme nouvel objectif, un montant de 1210€ brut annuel. Cela représente un montant de 1k net.

Cela peut parraître peu ambitieux, mais je préfère avancer petit à petit, avec des “points de passage” rapprochés plutôt que de viser trop loin et de ne voir le “bout du chemin” qu’au bout de trop longues années.

L’atteinte de ce nouvel objectif necessite donc que j’augmente mes revenus issus des dividendes de 300€. Si je suppose un rendement (sur dividende) de mes investissement de 4% brut (ces derniers temps je privilégie la qualité plutôt que les hauts rendements), cela va nécessiter une capacité d’Investissement supplémentaire de l’ordre de 7,5k€ (hors éventuelles augmentations des dividendes par mes sociétés en portefeuille).

J’estime que je devrais être en mesure d’atteindre ce nouvel objectif d’ici début 2022. Bien-sûr, ce n’est qu’une estimation, laquelle est susceptible d’évoluer selon les aléas de la vie.

5 réactions au sujet de « Nouvel objectif de dividendes »

  1. Félicitation pour l’atteinte de votre objectif et surtout, le fait de matérialiser cet objectif en réduisant votre temps de travail.

    Personnellement, je n’arrive pas à lever le pied malgré mes revenus complémentaires issus de la bourse… probablement la peur de manquer, l’envie de capitaliser encore plus, etc.

    Consommez vous vos dividendes ou sont-il entièrement réinvestis ?

    Alexandre

    1. Bonjour Alexandre,

      Je vous remercie pour votre message ainsi que pour vos félicitations.
      Pour répondre à votre question, je continue à réinvestir l’ensemble de mes dividendes. Je finance ma réduction de temps de travail uniquement par une réduction (momentanée) de ma capacité d’investissement.

      Si ça peut vous “rassurer”, je conserve moi aussi l’envie de continuer à capitaliser. Seulement j’estime que tout ce temps que je suis en mesure de m’acheter est le meilleur investissement qui soit.
      Certes je capitalise moins d’un point de vue financier, mais c’est très largement compensé par plusieurs heures par semaine passées avec ma fille. Cela vaut bien plus que n’importe quelle perception de dividende.
      Dans quinze ans, je pourrais toujours acheter des actions et en toucher les dividendes. Par contre, aller chercher ma fille à la sortie de l’école et rentrer en lui donnant main tout en lui demandant ce qu’elle a fait le matin même, ce ne sera plus possible.
      Tout le temps dont on ne profite pas le moment présent est irrémédiablement perdu. C’est ainsi que je vois les choses.

      Cordialement,
      le Petit Actionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :