Rapport de mécénat 2019

Rapport de mécénat 2019

Depuis le mois d’avril 2019 j’ai décidé de faire, chaque mois, des dons pour un montant global d’environ 10% de mes investissements. Ces opérations de mécénat sont dirigées vers des associations, organismes, fondations dont l’activité me semble importante. Voici donc mon rapport de mécénat 2019.

À l’occasion de ces neuf premiers mois de soutient, ce sont au total 10 organismes qui ont bénéficié de mes dons mensuels. Quatre d’entre eux ont particulièrement mobilisé mon interêt.

Mécénat : les organismes soutenus

Cela représente un total de 330€ d’opérations de mécénat. Dans le même temps, le montant de mes investissements s’est élevé à 2769€. Je suis donc parvenu à tenir mon objectif de “10%”, et j’ai même fait un peu mieux. À savoir : 11,90%.

Déduction fiscale ou réelle volonté personnelle ?

Je mm’attends, en septembre 2020, à devoir faire un petit chèque (virement) aufisc au titre de mes revenus 2019. Aussi, considérant que l’État est, de façon générale, un très mauvais gestionnaire, les incitations fiscales à faire des dons ont joué un rôle dans mon choix de faire du mécénat.

Mais il serait vraiment très réducteur de ne considérer cela que comme une simple opération visant à réduire mon imposition. En effet, pour 330€ de dons, je pourrais compter sur “seulement” 220€ de déduction fiscale.

C’est à dire que j’ai dépensé 330€ alors qu’économiquement parlant il m’aurait suffit de mettre 220€ de côté et de les donner directement au fisc. J’aurais ainsi économisé pas moins de 110€… Il est donc évident que mon principal intérêt à donner n’était pas fiscal.

Qu’en sera-t-il en 2020 ?

D’un point de vue purement fiscal, tout d’abord, j’anticipe le fait de ne pas être imposable sur le revenu au titre de cette année 2020.

J’entends néanmoins poursuivre ma politique de mécénat, bien qu’il n’y ai désormais plus d’intérêt fiscal en guise de “carotte”. Je reprends donc mon objectif de 2019, à savoir un mécénat à hauteur d’environ 10% des sommes que j’investis en bourse.

J’ai la chance de pouvoir dégager, chaque mois, une capacité d’investissement, qui, sans être exceptionnelle, n’est pas pour autant négligeable. Aussi, je considère que faire preuve de générosité est quelque chose de nécessaire et surtout de normal.

Suite à ce rapport de mécénat 2019, je continuerai, chaque mois (dans mes rapports de mouvements de titres), à indiquer les organismes choisis pour mon mécénat mensuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.