Opérations sur Titres

Mouvements exceptionnels de portefeuille [12/03/2020]

Alors qu’il ne fait guère plus de doute que nous sommes désormais en présence d’un krach boursier et que le CAC 40 dévisse encore de plus de 8%, aujourd’hui, j’ai décidé de faire un choix crucial pour ce qui est de mon portefeuille d’actions orienté dividendes. Il s’agit de mouvements exceptionnels de portefeuille.

J’ai liquidé mes deux lignes de foncières commerciales, que sont Unibail Rodamco Westfield et Mercialys. Outre une large moins-value de l’ordre de 40 à 50% (hors dividendes perçus depuis mes achats), ces ventes amputent mes dividendes perçus d’environ 25%. Autant dire que ce sont là deux opérations à fortes conséquences pour l’ensemble de mon portefeuille !

Comme à mon habitude, je n’ai pas conservé les liquidités issues de ces cessions. J’ai réinvesti le tout sur plusieurs lignes du portefeuille, compensant ainsi une partie (moins de la moitié) des dividendes “perdus”. Néanmoins, ne croyez pas que je sois entré en “phase de panique”. Pas du tout. Sans quoi je n’aurais pas réinvesti dans la foulée.

Pourquoi ces ventes d’Unibail et de Mercialys ?

Lorsque j’achète des sociétés, je le fais dans une optique de (très) long terme. Il n’est donc pas dans ma stratégie de liquider une ligne fusse-t-elle en moins-value. D’ailleurs, comme je l’ai toujours dit, je ne pense pas que le e-commerce soit une menace pour les foncières de centres commerciaux. Mon discours à ce niveau là n’a pas changé, et ne changera pas. Depuis de nombreux mois les cours de ces sociétés accusait une baisse très importante. Je restais malgré tout confiant. Ils auraient pu baisser encore plus que j’aurais conservé mes positions.

Ce qui a changé ces jours-ci…

Pourtant, il y a quelque semaines est apparu ce fameux “coronavirus”. Là encore, je ne suis pas spécialement inquiet en ce qui le concerne. Pourtant, après réflexion j’ai fait le choix de liquider mes deux lignes sus mentionnées. ..

Pourquoi ? Tout simplement parce que je crains que ces sociétés ne soient des victimes collatérales de la cris économico-sanitaire que nous vivions actuellement. En effet, les foncières de centres commerciaux dépendent grandement des galeries commerciales qu’elles gèrent. Galeries qui sont occupées par des multitudes d’enseignes plus ou moins importantes.

Ces mêmes enseignes dépendent, elles, directement, des flux de consommateurs qui arpentent les allées des centres commerciaux. Aussi, avec le covid-19, je crains (d’un point de vue économique) que des mesures encore plus strictes de contrôle des déplacements ne soient prise. Mesures qui auraient pour conséquences de réduire drastiquement les allées et venues “loisirs” des gens. Partant de là, il n’est pas à exclure que les enseignes de ventes connaissent d’importantes difficultés financières, lesquelles auraient un impact significatif sur les foncières elles-mêmes.

J’ai donc sacrifié 15% de mes dividendes (25% de perdus, et seulement 10% de compensés par mes achats du jour) afin de protéger mon portefeuille sur le long terme. Peut-être reviendrais-je sur ces valeurs de centres commerciaux, mais pas avant que les choses ne se soient grandement décantées. En d’autres mots, une baisse sensible des dividendes versés par ces sociétés ne serait pas pour m’étonner à l’occasion de l’exercice 2020.

Achats du jour

Malgré le krach en cours, je ne cherche toujours pas à faire du market timing. Je ne m’estime pas assez compétent pour m’essayer à cet exercice. Je poursuis mes achats dès lors que j’ai des liquidités disponibles, y compris aujourd’hui avec ces mouvements exceptionnels de portefeuille.

Nouvelle ligne

  • Air Liquide. Achat de 3 actions à, un PRU de 106,85€. Le rendement sur dividende est de 2,52%. Achat effectué sur le CTO.

Leader mondial dans son domaine, le groupe Air Liquide est un incontournable de tout portefeuille boursier orienté long terme. J’ai décidé, suite au krach, d’en initier une petite ligne. Celle-ci devrait fort logiquement croître dans les semaines et mois à venir.

Renforcements de positions

  • Rothschild & Co (renforcement). Achat de 12 actions supplémentaires, soit 25% de ma ligne pré-existante. PRU en baisse à 23,67€ et rendement sur dividende de 3,59%. Achat effectué sur le CTO.

Suite aux résultats 2019 publiés il y a quelques jours, j’estime que le groupe Rothschild and Co représente un moins grand risque que les grands groupes bancaires. Je fais donc le choix de renforcer cette ligne.

  • Rubis (renforcement). Achat de 5 actions supplémentaires, soit 20% de ma ligne pré-existante. PRU en baisse à 47,39€ et rendement sur dividende de 3,35%. Achat effectué sur le CTO.

Après avoir déjà renforcé ma ligne il y a trois jours, j’ai décidé d’en remettre une petite louche. Je conserve une grande confiance dans le management et dans la résilience de cette très belle société. Il s’agit d’une ligne que je n’hésiterai pas à renforcer à l’avenir. A noter que le groupe publiera ses résultats annuels 2019 ce soir.

  • Thales (renforcement). Achat de 5 actions supplémentaires, soit 55% de ma ligne pré-existante. PRU en baisse à 47,39€ et rendement sur dividende de 3,35%. Achat effectué sur le CTO.

Je considère que le secteur de la défense et l’aérospatial se doit d’être renforcé. On ne sait jamais ce que nous réserve l’avenir. De plus, les résultats récemment publiés sont bons et encourageants. Nul doute que la crise actuelle aura un impact, mais je pense que le groupe est en mesure d’y faire face.

  • Total (renforcement). Achat de 20 actions supplémentaires, représentant 46% de ma ligne pré-existante. PRU en baisse à 47,39€ et rendement sur dividende de 3,35%. Achat effectué sur le CTO.

J’ai renforcé cette à de multiples reprises ces derniers temps. Je considère que la chute du cours provoquée par la “gueguerre” en l’Arabie Saoudite et la Russie ne sera que provisoire. Cumulée aux conséquences économiques du coronavirus, cela entraîne une chute sans précédent du secteur pétrolier dans son ensemble. L’occasion rêvée pour moi d’acheter Total à bon compte (enfin je l’espère).

  • Vinci (renforcement). Achat de 3 actions supplémentaires, soit 18% de ma ligne pré-existante. PRU en baisse à 80,52€ et rendement sur dividende de 3,78%. Achat effectué sur le CTO.

Après une chute de 30% du cours en seulement quelques jours, je trouve là l’occasion de renforcer Vinci. J’hésitais à le faire il y peu de temps autour des 100€… à 70€ c’est encore mieux !

Déconfiture totale sur le marché

Je suis pleinement conscient que le marché est clairement baissier, et qu’il n’a probablement pas terminé sa chute. Il a déjà perdu plus de 30% en seulement trois semaines. Il est tout à fait probable qu’il poursuive encore ce mouvement baissier. Rien que depuis mes mouvements relatés ci-dessus, réalisés aux environs de 12h30 et la rédaction de ce compte rendu (il est maintenant 15h), le CAC 40 a accentué sa baisse de plus de 3 points.

Aussi, une extrême prudence est nécessaire pour quiconque envisage de se positionner sur le marché dans le contexte actuel. Je me garde la possibilité d’investir une partie de mon épargne de secours dans les jours / semaines qui viennent, dans le cas où les marchés poursuivraient leur descente aux enfer. Enfer pour beaucoup, mais paradis pour ce qui me concerne, puisque cela me permet d’initier / renforcer des lignes de sociétés matures, solides et (à priori) résilientes à moindre coûts.

Dividende Score

Le Dividende Score des sociétés achetées ce jour est le suivant. Je me dirige clairement vers la qualité. fusse-t-il nécessaire d’organiser des mouvements exceptionnels de portefeuille.

Aucune des sociétés achetées ce jour ayant un Dividende Score inférieur à la moyenne. Inversement, les deux vendues (Unibail et Mercialys) étaient beaucoup moins bien notées.

État de ma stratégie

Alors mes derniers achats m’avaient permit de franchir la barre symbolique des 1k€ bruts perçus annuellement, mes mouvements exceptionnels de portefeuille du jour me font plonger (un peu comme le CAC 40). C’est ainsi que de 1021€ /an je passe à “seulement” 871€. La qualité n’a pas de prix… Même pas celui des dividendes !

2 commentaires pour “Mouvements exceptionnels de portefeuille [12/03/2020]

  1. Merci pour ton article quelque peu rassurant sur la situation. Je ne sais que faire de toutes mes lignes qui atteignent -20 -30 voire -40% maintenant sachant que je visais du long terme (5 a 10 ans). J’ai renforcé Axa et ETF Lyxor Cac40, j’ai acheté Icade (montante depuis C années) et surveille Vinci et Total (26€ pour Total est totalement anormal a mon sens). Encore bravo et merci pour tes publis.

    1. Bonsoir Nicolas, et merci pour votre message 🙂

      Tant mieux si je peux rassurer, bien qu’il ne s’agisse là que de mon point de vue personnel.
      Personnellement je n’ai plus qu’une (ou “encore”, selon le point de vue) seule ligne en plus-value :IPSOS. Et encore, de seulement 3,15%. Mes 19 autres affichent des moins-values. 9 d’entre elles sont encore inférieures à 20%, et 11 sont comprises entre -20% et -40%. Hors élément nouveau, je n’envisage d’en céder aucune. Je dirais même qu’Axa à 15€ ça me laisse songeur… Pour ce qui est de Total j’ai presque renforcé ma ligne de 50% à 29€ 🙂

      Pour le reste, si vous visez du long terme, il n’y a pas de raisons de paniquer outre mesure. Du moment que vous êtes à l’aise avec vos lignes et que vous n’investissez que de l’argent que vous pouvez vous perdre, tout devrait bien se passer (même si cela nécessite du temps).

      Soyez tout de même très prudents sur les marchés actuellement !

      Cordialement,
      le Petit Actionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.