Total : annulation d'actions, changement de nom et baisse du dividende

Total : annulation d’actions, changement de nom et baisse du dividende

C’est une actualité très chargée qui entoure, aujourd’hui, le groupe énergétique français. Entre annulation d’actions, changement de dénomination sociale et baisse du dividende, il est impossible de ne pas évoquer Total !

Réduction du capital

Certaines entreprises se voient dans l’obligation de procéder à des augmentations de capital dans le but d’accroître leurs moyens. Ce n’est pas le cas de Total, qui se paye le luxe d’agir de façon inverse.

Tard hier soir, suite au conseil d’administration devant valider les résultats annuels 2020, une réduction de capital a été annoncée. Celle-ci porte sur un peu plus de 23 millions d’actions, soit 0,88% du capital.

Les actions ainsi annulées ont été acquises sur le marché entre octobre 2019 et mars 2020. Seul bémol (et pas des moindres) quant cette opération : les actions en question furent achetées à un cours supérieur à celui d’aujourd’hui. Il est dommage que le groupe n’ai pas pu profiter des plus bas, sous les 25€, de la crise économico-sanitaire.

Changement de nom

C’est Patrick POUYANNÉ, PDG du groupe, qui l’a annoncé ce matin. Afin de mieux coller avec la diversification engagée dans l’électricité et les énergies renouvelables, un changement de dénomination sera proposé au vote des actionnaires à l’occasion de la prochaine Assemblée Générale prévue au mois de mai.

En cas d’approbation de la résolution, il ne s’agira donc plus du groupe TOTAL, mais bien de TOTAL ENERGIES.

Résultats 2020 et dividende

En ce jour de publication du résultat annuel 2020, je ne peux pas passer à côté d’une autre actualité, laquelle impacte directement ma stratégie. À savoir le montant du dividende de l’exercice écoulé…

Rappelons d’abord qu’il avait été annoncé, le 30 octobre 2019, que l’ambition du groupe était de procéder à des augmentations annuelles du dividende de l’ordre de 5 à 6% à l’occasion des exercices à venir. S’en tenant à ceci, le dividende versé au titre de l’exercice 2020 aurait dû se situer entre 2,82€ et 2,84€ par action.

La crise exceptionnelle de 2020 n’aidant pas, revenir sur cet engagement permet d’économiser plusieurs centaines de millions d’euros de tresorerie. Une telle décision aurait été totalement compréhensible, je pense, par la très grande majorité des actionnaires.

Malheureusement, le management du groupe en a décidé autrement. Plutôt que de verser un montant égal à celui de l’exercice 2019 (2,68€ par action), les actionnaires ne percevront “que” 0,66€ par action au titre du solde du versement de l’exercice 2020. Le montant distribué ne sera donc “que” de 2,64€ par titre. Soit une baisse du coupon de 1,50%.

Bien sûr, il a bien plus grave que cela dans la vie ! Néanmoins il est particulièrement dommage que le management ne communique pas ouvertement à ce sujet.

Ma position sur Total

Total demeure la première ligne de mon portefeuille. La société fait preuve d’une grande résilience, et me semble être un bon moyen d’investir à moindres coûts, sur les énergies renovelables.

Si je déplore le manque communication lié à la baisse du dividende (le management se contentant du maintient du versement trimestriel de 0,66€), je reste plutôt sur le groupe et sur ses évolutions stratégiques. L’avenir me dira si j’avais raison ou pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.