Danone, la douche froide

Danone, la douche froide !

La saison des publications se poursuit, chaque jour apportant son lot de surprises. Parfois bonnes, parfois mauvaises. C’est le ça de Danone, qui, ce matin, annonçait ses résultats 2020. La baisse des résultats est quelque peut décevante, s’agissant d’une société dite défensive. La baisse du dividende, elle, est tout à fait inattendue et “perturbante”.

La défense prend l’eau…

Si le chiffre d’affaires du groupe résiste plutôt bien en ne perdant que 1,5% à données comparables, à 23,6 milliards d’euros, il n’en est pas de même pour le résultat net courant. Celui-ci chute légèrement sous les 2,2 milliards d’euros (-13%). Dans le même temps, le bénéfice net par action diminue de 13,2% à 3,34€.

Quant au dividende, pour la première de l’histoire de Danone, celui-ci est annoncé en baisse ! En effet, il sera proposé aux actionnaires un coupon de “seulement” 1,94€ par action. Soit une baisse non négligeable de 7,6%.

La crise n’est pas que économique

Outre la crise économique, le groupe agro-alimentaire traverse une crise de gouvernance ainsi que stratégique. Depuis quelques temps, plusieurs fonds activistes demandent aussi une réforme de la gouvernance que de la stratégie de l’entreprise. Les résultats publiés ce jour risquent d’attiser ces revendications actionnariales.

Danone dans mon portefeuille

Danone représente environ 5,5% de mon portefeuille d’actions. Si j’ai renforcé ma ligne au cours des mois passés, je ne peux que me poser des questions sur la situation actuelle. N’ai-je pas fait une erreur en accordant ma confiance à un management, à posteriori, incapable de maintenir le groupe à son niveau ? Mes mots sont peut-être durs, mais ils sont à l’image de mon incompréhension.

Il est évident que je n’ai aucunement l’intention de renforcer ma position sur Danone dans les semaines / mois qui viennent. Je n’exclue, d’ailleurs, pas la possibilité de l’alléger afin de reallouer mon capital sur des sociétés aux fondamentaux plus solides et au management plus qualitatif. Une telle opération au sein de mon portefeuille pourrait avoir lieu très rapidement.

2 commentaires pour “Danone, la douche froide !

  1. Bonjour
    Déjà, pour garder des actions françaises à dividende il faut être plutôt optimiste, mais en ce qui concerne Danone c’est carrément du mécénat !!!
    Pour ma part j’ai supprimé cette société de mon portefeuille.
    Merci pour la transparence.

    1. Bonjoir THIERRY,

      Des sociétés françaises peuvent parfaitement présenter un intérêt. Et heureusement encore. Concernant Danone, je pense effectivement que mes renforcements plus ou moins récents étaient une erreure stratégique au vu de la publication du jour.

      Je viens d’ailleurs de liquider 1/3 de ma ligne, à l’équilibre par rapport à mon coût d’achat sur PEA.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.