140% de distribution ?

Les entreprises du CAC40 versent-elles 140% de dividendes ?

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux (Twitter en particulier) regorgent de publications annonçant avec effroie que les entreprises du CAC40 vont verser plus de dividendes que ce qu’elles ont réalisé comme bénéfices. Mais qu’en est-il réellement ?

FakeNews ou véritable information ?

Cette “information” semble avoir pour origine l’Observatoire des multinationales. Cet “observatoire” a réalisé son calcul en divisant simplement le montant des dividendes versés (ou qui vont l’être en 2021) par les bénéfices des entreprises du CAC40. Soit :

▶️ 51 milliards € de dividendes à verser par les entreprises du CAC40

▶️ 37 milliards € de bénéfices cumulés par les 40 sociétés du CAC40

En réalisant ce banale calcul, il ressort effectivement un taux de distribution d’environ 137%. En s’arrêtant à ce niveau, l’information de l’Observatore des multinationales semble donc correct.

Oui mais…

La méthode de calcule utilisée par l’Observatoire des multinationales est fallacieux. En effet, car il prend en compte les resultats des 40 entreprises du CAC40 alors même que toutes ne versent pas de dividendes !

C’est ainsi que les pertes de #Renault, #Airbus ou encore #UnibailRodamcoWestfield sont intégrées aux “36 milliards € de bénéfices cumulés” des entreprises du CAC40. Chose totalement absurde, puisque ces sociétés ont décidé de ne rien reverser à leurs actionnaires en 2021.

Il convient donc d’écarter celles-ci du calcul du taux de distribution. Si le montant de 51 milliards € versés par les entreprises du CAC40 est correct, le montant de leurs bénéfices cumulés est faussé. En retirant les résultats des société ne versant pas de dividendes, les bénéfices cumulés ne sont plus de 36 milliards €, mais bien de 55 milliards € !

Il devient donc évident que les “140%” avancés par l’Observatoire des multinationales est volontairement trompeur. D’autant plus que cette #FakeNews est reprise en boucle par une frange de la gauche politique, laquelle crie hostensiblement au scandale.

Le taux de distribution réel des entreprises du CAC40 versant un dividende est donc de 93% !

Des disparités entre chaque entreprise

Ce taux de distribution de 93% est élevé. Pour correctement appréhender cette valeur, il faut également considérer la forte baisse des dividendes versés en 2020 (-40% environ). De nombreuses entreprises ont donc pu compenser, en 2021, le moins versé de 2020.

De grosse disparités émergent néanmoins entre les différentes entreprises versant un dividende. Ainsi, #Sanofi a reversé 1/3 des ses bénéfices alors que dans le même temps #TotalEnergies a un taux de distribution stratosphérique. Situation qui peut être tenable une année, mais qui pourrait devenir problématique si elle devait se répéter à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.