le Petit Actionnaire
15 novembre 2019 Interview Nathan Millecamps : investissement immobilier

Nathan Millescamps : Interview d’un investisseur immobilier

Annonce du Petit Actionnaire
Le site du Petit Actionnaire vous propose depuis plus de deux ans de suivre ma stratégie d’investissement boursier. Aujourd’hui, via cette interview de Nathan Millescamps, je vous propose une petite ouverture sur l’investissement immobilier. Ou tout du moins sur le parcours d’un jeune investisseur immobilier.

NB : Il est à noter que si des formations (sujet abordé ci-dessous) sont proposées via le site de Nathan Millescamps, celles-ci n’ont aucun lien avec le Petit Actionnaire. Aussi, cette interview retranscrit uniquement les points de vue de Nathan Millescamps. Elle ne doit pas être considérée comme une incitation à souscrire aux dites formations.

Bonjour Nathan, pouvez-vous présenter rapidement ?

Bonjour à tous, je m’appelle Nathan Millescamps, j’ai 28 ans, et ma plus grande passion est l’investissement, ou comment faire fructifier son argent.

Je me considère très chanceux, car j’ai eu les bonnes bases dès mon enfance, grâce à l’éducation de mes parents. J’ai pu développer des qualités qui me semblent indispensables pour réussir, être proactif, ne jamais renoncer, croire en soi, être tolérant envers les autres, avoir le goût du travail, la valeur de l’argent et le sens de l’épargne.

Concernant mes études, j’ai un master “systèmes et réseaux informatiques” obtenus dans la région parisienne en 2015. Malgré un bon travail, j’ai vite pris conscience que je ne voulais pas sacrifier mon temps et ma santé, pour une autre personne toute ma vie. Je souhaitai profiter de la vie maintenant et pas dans 40 ans.

J’ai donc commencé à me former à toutes formes d’investissement dès 2017. J’ai enchaîné 2 investissements immobiliers dans ma région d’enfance (nord).

En cette fin d’année 2019, j’ai démissionné et emménagé sur l’île de la Réunion avec ma femme. C’est un changement radical, mais choisi. J’en profite pour me donner à 100% sur mon blog.

Pourquoi avez-vous créé votre blog ? Quelles sont vos motivations ?

J’ai créé le blog InvestirPourRéussir.fr en 2018 pour aider les gens à reprendre leur vie en main et devenir libre financièrement. Pour résumer, être libre financièrement signifie avoir suffisamment de revenus passifs pour pouvoir arrêter son travail.

Pour certain, il faudra 1 500€, pour d’autres 6 000€. Tout dépend du train de vie que vous avez envie de vivre. Pour y parvenir, je parle des 3 leviers d’enrichissements que sont : l’immobilier, la bourse et l’entrepreneuriat.

Mon second objectif est d’apporter une certaine culture financière à mes lecteurs, comme le fonctionnement de la fiscalité, la gestion de son épargne, les moyens d’investir en bourse, casser des croyances vis-à-vis de l’argent, les éléments importants d’un prêt, etc…

Pourquoi fais-je cela ? Car l’éducation financière n’est pas enseignée à l’école. Et je pense que c’est une des raisons pour lesquels les gens se retrouvent dans des situations financières et de vies compliquées.

Par exemple, j’ai eu des collègues qui gagnaient très bien leur vie (3 000€/mois), être en panique lorsque leur voiture tombait en panne, ou avoir peur de perdre leur boulot, car ils n’avaient aucune économie de côté et un train de vie trop élevé pour se passer d’un mois de salaire.

Quel type d’investisseur êtes-vous ? Comment vous décririez-vous ?

Je me définis comme un investisseur sur le long terme, prudent et diversifié.

  • Je suis un investisseur long-terme en bourse, avec une vision à 8 ans minimum. Mon objectif est d’acheter des actions de grandes entreprises que j’aimerais garder toute ma vie.
  • Prudent, car je calcule toujours ma rentabilité avant, pendant et après. Pour cela, je réalise un suivi mensuel ou annuel.
  • Diversifié, car j’investis dans des actions européennes, américaines et monde grâce aux ETF (trackers). J’investis dans l’immobilier et je garde toujours des liquidités (cash) sur mon compte. Pour faire en sorte de ne jamais être dépendant d’un de mes actifs (bourse, immobilier, cash).

Je recherche avant tout des actifs, c’est-à-dire quelque chose qui fait rentrer de l’argent dans ma poche et non le contraire. Bien sûr, j’ai développé mon profil d’investisseur année après année, j’ai compris à mes dépens que chercher un rendement élevé était le meilleur moyen pour perdre son argent rapidement.

Pour la bourse, j’ai également pris conscience que personne ne pouvait deviner les tendances haussières et baissières (des études sérieuses le prouvent), et que je ne suis pas plus malin qu’un autre. Je devais donc investir régulièrement et viser le rendement moyen annuel. Se contenter de la moyenne est déjà excellent, par exemple, la bourse américaine a augmenté en moyenne de 9% par an depuis 1900. L’aspect mental et résistance au stress sont également très importants, il faut être sûr de sa stratégie, car sinon vous ne la respecterez pas en cas de crise ou en cas de marché haussier.

J’aime également me faire plaisir est investir une petite somme dans de nouveaux investissements comme les cryptomonnaies.

Vous semblez favoriser l’investissement immobilier. Pourquoi avoir fait ce choix de support plutôt qu’un autre ?

J’ai effectivement réalisé deux investissements immobiliers qui me rapportent environ 500€/mois de cash-flow positif (différence entre les revenus et les charges).

J’ai investi dans l’immobilier, car c’est le seul véhicule d’investissement qui peut être financé à 100% par la banque. Concrètement, je n’ai pas sorti un euro pour acheter ces biens immobiliers, la banque m’a financé le prix d’achat, les frais de notaire et les travaux. Et cela me permet d’avoir des revenus supplémentaires tous les mois (500€), et me constituer un patrimoine de 200k€ dans 20 ans.

C’est ce qu’on appelle un “effet de levier”, sans le crédit, je ne pense pas que j’aurais investi dans l’immobilier. Bien sûr, ce n’est pas “facile” de faire des opérations rentables, mais quand on est formé, on trouve des bonnes affaires tous les jours.

Comme je le disais, je me diversifie pour protéger ma situation financière, l’argent que j’économise avec mon salaire me permet d’investir en bourse et dans mon blog.

Quel est votre sentiment quant au marché immobilier ? Est-il toujours possible de réaliser de bonnes affaires ?

Il faut savoir que le marché immobilier est cyclique (un peu comme la bourse ). ll baisse, il stagne ou il monte.

Les gens pensent qu’acheter de l’immobilier est toujours une bonne affaire, mais c’est faux. L’histoire le prouve, le marché immobilier à Paris a baissé de 40% dans les années 90. En 2008, les prix ont énormément baissé, et dans ma région, il a fallu attendre 10 ans pour retrouver les prix de 2008.

Cependant, les loyers d’habitations ne baissent pas de 40 %. En tant qu’investisseur long terme qui cherche des revenus mensuels, cela n’est donc pas vraiment un problème.

Actuellement, et ce n’est jamais arrivé dans l’histoire, les taux d’emprunt sont extrêmement bas, voir négatifs pour les emprunts d’État à 10 ans. Normalement, ce n’est pas possible, et pourtant, c’est le cas actuellement.

En tant qu’investisseur, tout ce qui m’intéresse, c’est de faire des investissements rentables. Pour cela, obtenir un crédit à un faible taux est un avantage considérable.

Oui, il y a des centaines de bonnes affaires dans toutes les villes, cependant vous ne les trouverez jamais directement en agence. Une des clés est de transformer un bien pour lui apporter de la valeur, et obtenir plus de rendement.

Toutes les catastrophes annoncées, une crise mondiale, des échanges commerciaux à l’arrêt, faillite des banques, fin du service public, etc…ne sont pour moi que du bruit dont il ne faut pas en tenir compte. Sinon, vous trouverez toujours une bonne raison de ne pas investir et donc de ne pas améliorer votre vie.

Quels sont vos objectifs, d’ici quelques années, en tant qu’investisseur ?

Je me fixe comme objectif d’atteindre ma liberté financière à 35 ans, soit dans 7 ans. Pour moi, cela correspond à gagner 2 500€ /net par mois de revenus passifs. Pour me permettre de passer plus de temps avec ma famille et voyager plus.

Bien sûr, comme l’investissement est un vrai plaisir, je pense continuer mes investissements. Tout en gardant à l’esprit que le temps est la ressource la plus précieuse dont nous disposons.

Vous êtes un jeune investisseur, et pourtant vous proposez diverses formations à vos lecteurs. Ne craignez-vous pas que votre jeune expérience en investissement ne représente, dans l’état actuel des choses, une difficulté ?

C’est vrai, mais je suis un passionné d’investissement. J’ai acquis toutes mes compétences en multipliant les lectures des meilleurs livres d’investissement, en regardant des centaines de vidéos, et articles de blog. En m’inscrivant sur plusieurs forums d’investisseurs.

En participant à des événements physiques entre investisseurs débutants et chevronnés, et en achetant des formations payantes.

Toute la théorie est très importante pour définir une stratégie, planifier les étapes, acheter en dessous du prix du marché, obtenir un financement à 100%, éviter les plus grosses erreurs, etc…. Mais j’apporte également mes conseils et mes astuces pratiques d’investisseur sur le terrain. Je vous guide de A à Z vers la réussite de votre investissement.

Je souhaite vous remercier pour cette interview, j’espère que vous et vos lecteurs ont apprécié cet échange. Ce fut un vrai plaisir de partager mon parcours et les actions qui me permettent de prendre ma vie en main.
Nathan Millecamps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :