« Votre salaire ne peut pas vous rendre riche […] »

Votre salaire ne peut pas vous rendre riche

« Votre salaire ne peut pas vous rendre riche. D’ailleurs il n’a pas été conçu pour vous rendre riche. Il a été conçu pour vous permettre de subvenir à vos besoins sur trente jours et d’être obligé de travailler trente autres jours pour être sur d’en avoir ».

Cette citation est l’œuvre de Aliko DANGOTE, considéré comme étant l’Homme le plus riche d’Afrique. Je suis tombé sur celle-ci en surfant sur un réseau social bien connu du grand public. Son créateur est d’ailleurs, aujourd’hui, l’un des Hommes les plus riches du monde. Comme quoi, ce réseau peut parfois présenter un certain intérêt.

Cependant je ne suis qu’à moitié d’accord avec cette citation. Aussi, moi, l’Homme le plus riche de ma parcelle de terrain de 0,05 hectare, je vais tenter d’analyser cette affirmation afin de la remodeler à ma sauce.

Qu’est-ce que la richesse ?

Tout d’abord il convient de définir ce qu’est être riche ? La richesse est une notion extrêmement subjective, aussi chacun aura sa propre vision des choses quant au niveau chiffré à partir duquel on se considère riche :

  • Celui qui émarge à quatre mille euros par mois mais qui vit entouré de voisins touchant le triple risque bien de se sentir, et d »être considéré, comme étant « pauvre ». Inversement, si il était entouré de voisins ne gagnant que le SMIC, alors c’est lui qui représenterait la richesse (d’un point de vue strictement financier) aux yeux de ces derniers.
  • Un ouvrier gagnant mille cinq-cents euros par mois peut parfaitement se sentir « riche » si ses revenus lui permettent d’assurer le train de vie auquel il aspire. C’est dans ce cas le train de vie de chacun qui sert « d’étalon richesse ». Car dans le même temps, un chef d’entreprise gagnant cinq mille euro par mois peut se considérer comme étant « pauvre » dans le sens où il ne parvient pas assurer son train de vie.
  • Sans même parler d’argent, la richesse peut se définir par un tas d’autres éléments là encore propre à chacun. Il peut y avoir la « richesse culturelle », la « richesse affective »…

En partant de là, la citation d’Aliko DANGOTE perd donc énormément de sens. Ou alors il ne faudrait considérer là que la « richesse financière ». Ce qui est déjà particulièrement réducteur en soi. Pour poursuivre cette analyse, je vais donc considérer qu’être riche (financièrement parlant) c’est pouvoir arrêter de travailler sans pour autant réduire son niveau de vie.
En d’autres termes, je considère la richesse comme étant la possibilité de gérer durablement son temps à sa guise, sans la moindre contrainte professionnelle.

« Votre salaire ne peut pas vous rendre riche »

Mon point de vue : faux

C’est vrai dans le sens où le verbe « rendre » renvoi à quelque chose d’immédiat, de soudain, de non répétitif :

  • l’obtention de mon diplôme m’a rendu heureux

Partant de là, il y a peu de chance que le fait de percevoir le tout premier (et donc unique) salaire soit de nature à rendre quelqu’un indépendant financièrement. Ici c’est donc le verbe « rendre » qui est utilisé à mauvais escient et qui donne à la phrase une tournure très stricte. Tournure qui rend effectivement impossible le fait d’être rendu riche par son salaire.

Il aurait était plus ouvert et honnête de remplacer « vous rendre riche » par « vous faire devenir riche ». Cela intégrerait une notion de temps dans le fait de devenir riche :

  • le loto m’a rendu riche  /c’est immédiat, soudain et non répétitif
  • mes efforts m’ont permis de devenir riche /la notion de temps est bien présente

La notion de temps est donc primordiale, dans le sens où elle induit une répétition de certains événements. Ainsi, mes salaires perçus m’ont permis de devenir riche. Je pense d’ailleurs que c’est ce sens là que l’auteur de la citation sous-entendait, puisque c’est le seul qui ai réellement un sens.

Du fait de cette dernière pensée, je peux donc affirmer que « votre salaire ne peut pas vous rendre riche » est quelque chose de faux ! Ce ne sera pas immédiat. Cela prendra peut-être vingt. Peut-être trente, mais il est tout à fait possible de devenir financièrement indépendant grâce à son salaire.

« D’ailleurs il n’a pas été conçu pour vous rendre riche […] »

Mon point de vue : vrai

Je ne pense pas que lorsque l’idée de rémunérer le travail d’autrui a germé un jour dans la tête de quelqu’un, elle visait à rendre ses bénéficiaires riches.

Avant il y avait l’esclavage, l’asservissement… aujourd’hui, il y a le salaire. Les deux premiers étant interdits, il fallait bien trouver une autre solution. Celle de « récompenser » le travailleur en lui donnant un « salaire » était probablement bien plus valorisante et socialement acceptée que les deux autres. Il n’en reste pas moins que jamais le salaire n’a eu pour vocation de rendre riche.

« […] Il a été conçu pour permettre de subvenir à vos besoins sur trente jours […] »

Mon point de vue : vrai

Mis à part à considérer que dans certains pays le salaire n’est pas versé tous les mois (toutes les deux semaines par exemple), je suis d’accord sur l’utilité de base de celui-ci. Il vise à rémunérer le temps de travail que vous avez « offert » à votre employeur. Ou à vous-même (si vous êtes à votre compte).

On pourrait bien sur parler de certaines dérives : quelqu’un qui s’entraîne à taper dans un ballon tous les jours et qui s’affiche officiellement 90 minutes tous les quatre ou cinq jours mérite-t-il vraiment de gagner des millions d’euros chaque année ? La question se pose… mais le mérite n’est pas le sujet de cet article.

« […] et d’être obligé de travailler trente autres jours pour être sur d’en avoir »

Mon point de vue : vrai

C’est une évidence. Il n’est pas conçu pour devenir riche. En plus il n’a pour seul but que de subvenir à vos besoins pendant un mois. Donc forcément, le salaire, dont dépend le travailleur pour vivre, est vital. De ce fait, il entretient fort logiquement cette dépendance ; il est donc nécessaire de toucher un salaire tous les mois.

Et c’est un chef d’entreprise, milliardaire en l’occurrence, qui l’affirme…

Reformulation (toute personnelle) de la citation

« Le salaire n’a pas été conçu pour vous rendre financièrement indépendant. Il a été mis en place pour vous permettre de vivre pendant un mois, vous obligeant donc à toujours travailler. Mais votre salaire peut vous permettre de devenir moins dépendant, voir indépendant… si vous vous en donnez les moyens.« 

Comment devenir financièrement moins dépendant (ou indépendant) ?

Cet article est déjà bien rempli et est plus orienté décryptage qu’éducation financière. Pour savoir comment faire pour tendre vers plus d’indépendance financière, c’est ici que cela se passe !

1 commentaire sur “« Votre salaire ne peut pas vous rendre riche […] »”

  1. Ping : Devenez indépendant (ou presque) financièrement | le Petit Actionnaire

Laisser un commentaire