le Petit Actionnaire
16 mai 2019 Les clubs d'actionnaires

Les Clubs d’actionnaires, vous connaissez ?

Saviez-vous que certaines entreprises permettaient à leurs actionnaires d’intégrer leur “clubs d’actionnaires” ? Mais au fait… savez-vous seulement ce qu’est un club d’actionnaires et quelles sont les conditions pour pouvoir y adhérer ? Les réponses se trouvent ci-dessous !

Clubs d’actionnaires : de quoi s’agit-il ?

Les clubs d’actionnaires sont des structures mises en places par certaines sociétés cotées. Il s’agit pour celles-ci de fidéliser leurs actionnaires en leur proposant d’appartenir à leur “club”.

C’est également un moyen pour les entreprises de mieux connaître les “petits” (dans le sens d’actionnaires individuels) détenteurs de parts, mais aussi de mieux communiquer avec eux. Les sociétés sont en mesure de faire parvenir leurs publications directement dans la boîte mail des adhérents aux “clubs”.

En général, de petits avantages sont offerts aux membres des clubs. Il peut s’agir de visites de sites industriels / de production, de réductions sur un échantillon de produits, ou encore d’invitations à participer à des manifestations organisées par la société, ou bien en partenariat avec elle.

Comment y adhérer ?

Les adhésions aux clubs d’actionnaires sont gratuites. Il suffit généralement de remplir un formulaire en ligne (parfois papier) et de le renvoyer à la société. Bien sûr, il y a une condition sans équivoque afin de pouvoir adhérer… être actionnaire ! Chose qu’il faudra justifier via l’envoi d’un justificatif de détention de titres (fourni par votre courtier).

Le nombre de titres minimum à détenir pour être autorisé à adhérer à un club d’actionnaires dépends de chaque entreprise. Certaines vous offriront ce “privilège” à partir du moment où vous détiendrez un seul titre. D’autres pourront en demander plusieurs dizaines / centaines.

Ainsi, à titre d’exemple, LVMH permet l’adhésion à partir d’une action détenue. Par contre, Total vous demandera d’avoir, soit 50 actions (détenues au nominatif), soit 100 actions (détenues au porteur). Pour la BNP, il sera nécessaire de posséder 200 actions au minimum. Et ce quelque soit leur mode de détention.

Est-il intéressant d’adhérer à des clubs d’actionnaires ?

L’adhésion étant gratuite et se faisant généralement en ligne, à défaut d’être intéressant, disons que ce n’est pas inintéressant. Certains clubs d’actionnaires ont un intérêt relativement limité, dans le sens où ils ne proposent rien de plus que de recevoir des publications de la aprt de l’entreprise.

Inversement, d’autres peuvent présenter un intérêt bien pus grand, dans le sens où ils permettent de profiter de visites / découvertes en tous genres (évennements culturels, sportfis, artistiques, …). Il n’est donc pas possible de généraliser. Certains sont intéressants, d’autres beaucoup moins.

Mon expérience des ces clubs

Elle est relativement limitée, avouons-le. Par le passé j’ai adhéré aux clubs d’actionnaires de Orange et Edenred. Les deux sociétés proposaient notemment des redéuctions sur un échantillon de produits, mais je n’ai jamais eu l’occasion d’en profiter.

Plus récemment, c’est lors d’un échange avec un investisseur abonné à la page Facebook du Petit Actionnaire que la question des clubs d’actionnaires a été soulevée.

Depuis, j’ai entrepris d’adhérer à quelques uns pour lesquel mon portefeuille me rend “éligible”. A savoir notamment, LVMH et Vinci. Bien que je n’ai pas encore profité des “privilèges” offerts par chacun d’eux, je n’exclue pas une petite visite gratuite de caves (de Champagne) à Reims ou Epernay, ni, pourquoi pas, la participation à une manifestation… un jour.

Je conclurai donc en disant qu’on achète pas une société uniquement dans le but d’adhérer à son club d’actionnaires. Néanmions, cela c’est un petit plus qui peut parfois être sympathique.

Quelques clubs d’actionnaires de sociétés françaises

Quelques sociétés françaises, parmi les principales de la côte parisienne, permettent à leur actionnaires d’adhérer à leur club d’actionnaires. En voici une liste non exhaustive :

  • LVMH
  • Total
  • Engie
  • Saint-Gobain
  • Axa
  • Bouygues
  • BNP
  • Vinci
  • Renault
  • Peugeot
  • Suez
  • Crédit Agricole
  • Orange

Bien sûr, ces clubs ne sont pas uniquement le fait des sociétés du CAC 40. D’autres, de taille plus “modeste”, ont également leurs propres clubs d’actionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :