crypto-monnaies

Crypto-monnaies, le début de la fin ?

Pour un accès total au contenu, Connectez-vous ou Abonnez-vous

Cette semaine, je vais aborder un thème que je ne traite, pour ainsi dire, que très rarement. Celui des crypto-monnaies. Pourquoi ce sujet plutôt que celui de l’investissement boursier ? Tout simplement parce que :

  • l’actualité est particulièrement chargée sur ce thème
  • je possède une petite part de mes actifs sous forme de crypto-monnaies
  • j’estime que ce marché se situe à un tournant historique
  • cela reste une forme (risquée) de diversification patrimoniale

L’ensemble de ces éléments justifient donc largement la rédaction d’un article sur ces actifs si particuliers et enclins à discussions et débats, à la fois passionnés et particulièrement tranchés, entre investisseurs. D’autant plus que comme je l’évoque très régulièrement, la diversification se doit d’être à la base de tout patrimoine pensé pour durer dans le temps.

Cet article s’attachera donc à traiter de la situation actuelle du monde des crypto-monnaies, selon mon point de vue d’investisseur boursier. J’y évoquerai également l’avenir de mes actifs personnels ainsi que ma vision de l’avenir des “crypto”.

Les crypto-monnaies aujourd’hui

Courant 2021, les crypto-monnaies, Bitcoin en tête, battaient tous les records de valorisation. Ce dernier étant même parvenu, plusieurs semaines durant, à dépasser la barre symbolique des 1000 milliards $ de valorisation lorsqu’il culminait à ses plus haut niveaux historiques.

Aujourd’hui, dans un contexte de krach complet sur le marché des crypto-monnaies, la valorisation totale de son ensemble ne dépasse même plus cette barre des 1000 milliards de $. Autrement dit, la totalité des crypto-monnaies vaut désormais moins que le seul Bitcoin il y a très précisément un an !

Un armageddon numérique…

Si le bitcoin a chuté de quelques 74% en tout juste une année, d’autres “cryptos” ont connu un sort encore moins enviable… Des pertes de plus de 90% n’ayant absolument rien d’exceptionnel. Sans même parler de disparitions pures et simples, y compris de plate-formes d’échanges et de trading.

Bien que les dernières années n’aient déjà pas été avares en faillites en tous genres, la situation ne s’est clairement pas améliorée ces temps-ci. Elle pourrait même sembler s’accélérer, laissant sur le carreau des quantités de plus en plus importantes d’investisseurs / spéculateurs. Ce sont des milliards et des milliards de $ qui ont été perdus, aussi vite qu’ils ont pu être gagnés. Pertes probablement à l’origine de graves difficultés pour qui avait condensé une trop grosse partie de son patrimoine en actifs numériques.

Le dernier exemple en date étant celui de l’exchange centralisé FTX, qui, suite a des rumeurs, s’est retrouvé embarqué dans une spirale négative qui lui sera probablement fatale. Une nouvelle démonstration des limites de ce type de plate-formes centralisées, mais aussi de la grande fragilité de tout un écosystème.

…et une perte de confiance évidente

Le côté répétitif des affaires touchant les crypto-monnaies a pour conséquence inévitable d’ébranler la confiance du grand public envers l’ensemble du marché. Ce sentiment de défiance étant largement amplifié par les détracteurs de celui-ci, qui n’y voient là que la confirmation pure et dure de ce qu’ils ne cessent de rabâcher :

Les “cryptos”, ça ne repose que sur du vent !​

Difficile de leur donner tort quant on voit certains projets, qui, effectivement, ne reposent pas sur grand chose. Y compris lorsqu’ils (les projets) semblent largement sur-cotés. Il s’agit là du résultat d’une bulle spéculative qu’il est, aujourd’hui, difficile d’ignorer.

La résultante de tout ceci est que ceux qui se positionnent en “anti” se sentent (à juste titre) en position de supériorité. Une réaction humaine parfaitement normale lorsque les faits semblent donner raison. D’autre part, les investisseurs / spéculateurs amateurs qui ont tout perdu, vont eux aussi penser (là encore à juste titre) que les crypto-monnaies ne servent à rien et qu’elles ne sont bonnes qu’à faire perdre de l’argent.

Un point de vue biaisé ?

La situation actuelle, générant un certain battage médiatique dans le milieu de l’investissement ne peut mener qu’à ce genre de pensées. En effet, alimentées par un biais de confirmation évident, il est, dès lors, très facile de trouver des informations confirmant ses propres pensées. Tout le reste se retrouvant noyé sous la masse des articles traitant de “faillite”, “krach” ou autres “dangers”.

L’avenir des crypto-monnaies

Tout ce qui suit n’est que pure spéculation de ma part. Il ne s’agit que de mon point de vue personnel, lequel n’apporte aucune garantie quant à l’avenir ! Ce ne sont pas non plus des conseils !

Bien que j’étais encore trop jeune (et occupé à bien d’autres choses) lorsque la bulle de l’internet a explosé, ce que j’ai pu apprendre sur le sujet me laisse à penser qu’un schéma identique se reproduit aujourd’hui avec les crypto-monnaies :

  1. développement d’une nouvelle technologie (blockchain)
  2. démultiplication incontrôlée des acteurs (plate-formes, projets)
  3. hype énorme qui s’est emparée de ce marché (valorisations lunaires, projets sans fond, etc…)
  4. purge globale et nécessaire (krach)
  5. reprise (?) sur des bases plus saines

Partant de cette idée que le passé se reproduirait de nouveau, nous serions donc actuellement dans la “phase 4”. Il me paraît donc logique de prolonger le raisonnement en regardant ce qui s’est passé à la suite de l’explosion de la bulle de l’internet. A savoir que cette technologie (et tout l’écosystème lié), a fini par totalement se démocratiser, au point de réellement révolutionner nos modes de vie et de consommation.

Des crypto-monnaies, vraiment ?

Le krach que nous vivions pourrait, en effet, ne marquer que le véritable début de l’essor des crypto-monnaies. La purge était devenue nécessaire afin de d’opérer une certaine “sélection naturelle” des projets et acteurs qui pullulent actuellement sur ce marché. Seuls les plus utiles et les plus solides parviendront à s’en sortir et formeront alors la base future du marché.

Il suffit, pour s’en convaincre, de regarder ce qu’il en est du côté de la finance traditionnelle. Les Banques Centrales développent leurs propres monnaies numériques, les gouvernements parlent de plus en plus de “régulation”, certains états ont déjà tenté (mauvaise pioche) d’utiliser le Bitcoin en tant que devise légale, etc…

Autant de signes, de mon point de vue, qui laissent à penser que les crypto-monnaies (et, plus généralement, les crypto-actifs) ont un véritable potentiel à l’avenir. Reste à savoir ce qu’il en sera du côté “décentralisé”, lequel a toujours été l’un des éléments distinctifs de cette classe d’actifs.

La régulation du marché des crypto-monnaies

Il ne fait guère de doutes que le marché de crypto-monnaies sera, à terme, l’objet d’une réglementation spécifique. Cela permettra à la fois de garantir une certaine sécurité aux investisseurs et utilisateurs, mais aussi (et surtout) assurera aux États une forme de contrôle sur tout ce qui s’y passe.

La seule véritable question aujourd’hui est de savoir quelle forme prendra cette régulation. M’est avis que l’interdiction pure et simple des “cryptos” serait un non sens total et que ce ne serait, de toutes façons, pas possible à réellement faire appliquer.

Mon positionnement sur les crypto-monnaies

Aujourd’hui, les crypto-monnaies (et autres crypto actifs) ne représentent qu’une part très réduite (moins de 1%) de mon patrimoine. Ceci ne prenant pas en compte mon positionnement sur le Métaverse, lui-même basé sur la Blockchain.

Je ne suis donc investi que sur le Cardano (ADA) ainsi que sur les stabblecoins USDC, BUSD et XCHF. Le détail de mes positons étant disponible ici ( 🌟 abonnés).

Adaptation de ma stratégie

En tant qu’investisseur, le krach actuel représente très probablement une opportunité unique. Prendre de plus amples positions sur un marché que je considère, à terme, disposer un très grand potentiel, est une occasion à ne pas laisser passer. Bien sûr, tout ceci ne doit en aucun cas faire oublier les risques qui existent et qui demeurent bien présents.

Il est donc nécessaire d’adapter ma stratégie à la situation du moment, afin d’envisager un renforcement significatif de mes “actifs numériques”. Ceux-ci resteront largement secondaires en comparaison de mes positions boursières, mais verront, à n’en pas douter, leur poids grossir de façon importante (quelques milliers d’€).

Arbitrages financiers envisagés

Disons-le clairement, je ne possède pas (sous forme de liquidités) les “quelques milliers d’€” évoqués ci-dessus. Il me sera donc absolument nécessaire de réaliser des arbitrages afin de pouvoir en disposer. Il va de soit que mes investissements boursiers sont “sacralisés” et qu’ils ne seront aucunement mis à contribution. Je vais donc devoir intervenir à un autre niveau…

Ce contenu est réservé aux abonnés (à partir de 3,90€ par mois). Veuillez vous connecter.

Le niveau de risques de mon patrimoine s’en trouvera nécessairement impacté. Néanmoins, la configuration actuelle des marchés fait que je me dois d’agir. Bien sûr, le risque global demeurera totalement maîtrisé, de sorte à ne pas mettre en danger mon patrimoine dans le cas où ma décision se révélerait, à terme, être une erreur.

Portefeuille cible de crypto-monnaies

Qui dit moyens financiers disponibles, dit achats. Si je n’ai pas encore défini avec précision les “cryptos” qui seront intégrées au portefeuille, une short list se détache malgré tout…

  • Cardano (ADA)…

Cardano est déjà ma principale position sur le marché des crypto-monnaies. J’entends donc la conserver. Un renforcement n’est pas à exclure non plus. Cela dépendra des moyens financiers dégagés et de mes autres achats.

  • …et les autres
Ce contenu est réservé aux abonnés (à partir de 3,90€ par mois). Veuillez vous connecter.

Dans le même temps, j’ai également déjà une idée assez précise de ce qui n’a aucune chance d’entrer en portefeuille…

  • Bitcoin
Ce contenu est réservé aux abonnés (à partir de 3,90€ par mois). Veuillez vous connecter.
  • les Shitcoins
Ce contenu est réservé aux abonnés (à partir de 3,90€ par mois). Veuillez vous connecter.

Conclusion

Bien que le marché des crypto-monnaies soit beaucoup plus volatile et risqué que le marché boursier, je considère que la situation actuelle est susceptible d’offrir une très belle porte d’entrée long terme. Je conserve néanmoins mes réflexes d’investisseur : diversification et prudence !

Environ 20% du contenu de cet article est réservés aux abonnés du site du Petit Actionnaire. Ce contenu spécifique regroupe mes différentes approches / ce que je mets en œuvre face aux difficultés et problèmes évoqués.

Consulter les formules d’abonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.