compte titres enfants mineurs

Pourquoi ouvrir un Compte Titres à ses enfants mineurs ?

Article mis à jour le 11/04/2021

Vous êtes parent et ce qui compte le plus au monde pour vous ce sont vos enfants. Rien n’a plus d’importance, à vos yeux, que leur bien-être et leur bonheur. D’ailleurs, vous avez certainement pour objectif de leur préparer le meilleur avenir possible.

Pour cela, vous leur avez déjà ouvert un compte (type Livret A) dans votre établissement bancaire. Compte sur lequel vous placez l’argent qu’ils peuvent recevoir à leurs anniversaires ou encore à Noël. C’est très bien.

Mais pourquoi vous limiter uniquement à un banal livret qui ne rapporte plus rien du tout (seulement 0,5% en 2021), et qui ne permet même pas de couvrir le niveau de l’inflation ? Plus simplement, pourquoi accepter que chaque année votre enfant perde du pouvoir d’achat du fait de l’inflation ?

Le Livret A – Monsieur TOULEMONDE
L’inflation – Monsieur TOULEMONDE

L’une des solutions envisageable est d’ouvrir un Compte Titres Ordinaire (CTO) à vos enfants et d’y investir leur argent dans des sociétés solides. Sociétés dans lesquelles effectuer un investissement serait considéré comme un “investissement de bon père de famille”. Comprenez ici qu’il s’agirait d’un investissement reconnu comme relativement sûr et ne présentant pas un caractère spéculatif.

En aparté, faites tout de même attention à la fiscalité des donations :

Tiens mon enfant, je viens de te mettre 50€ sur ton livret A
“Qui n’a jamais fait cela ? Peut-être pas 50€. Plus, moins ; cela n’a pas une grande importance. Car sachez que d’un point de vue purement légal, c’est interdit… à moins de le faire sous forme de donation, et donc de la déclarer aux services fiscaux.

Par contre, à l’occasion d’un anniversaire, de Noël ou de tout autre événement marquant et exceptionnel de la vie, vous pouvez, cette fois, faire un “présent d’usage”. C’est à dire que vous pouvez donner de l’argent de façon tout à fait légale, sans avoir besoin de le déclarer au fisc. Deux conditions sont tout de même à respecter afin que cela ne puisse pas être mal interprété par les services de Bercy :

Le montant du “présent d’usage” doit être cohérent avec les revenus et le patrimoine de celui qui offre. Aussi, offrir 10 000€ à son enfant pour Noël alors que les revenus de la famille ne sont que de 20 000€ /an, ça risque d’intéresser les impôts.

Le montant du “présent d’usage” ne doit pas impacter votre patrimoine. Ainsi, offrir 10 000€ à votre enfant si vous n’avez aucun patrimoine (même si vos revenus vous le permettent), cela sera considéré comme une donation.

Bien sûr, il est fort peu probable que les services fiscaux s’intéressent aux 10 / 30 / 50€ que vous versez chaque mois sur son Livret A. Néanmoins, il est toujours intéressant de connaître la règle…”

Ouvrir un CTO à un mineur

Le Compte Titres Ordinaire peut être ouvert sans aucun problème au nom d’un enfant mineur. Il suffit pour cela de fournir à votre courtier les documents nécessaires (dossier d’ouverture de compte, copie du livret de famille mentionnant l’enfant, pièce d’identité du parent à l’origine de la demande d’ouverture de compte, …).

Ma fille née en 2015 possédait ainsi un CTO avant même d’avoir atteint l’âge d’un an. Celui-ci a été ouvert chez Bourse Direct, au même titre que mon PEA et mon propre CTO.

Ayant moi-même effectué l’ouverture de son CTO, je suis l’interlocuteur auprès du courtier, et ce jusqu’à ce que ma fille atteigne sa majorité. Date à partir de laquelle elle deviendra pleinement gestionnaire de son compte. Pendant ce temps, je gère celui-ci au fil du temps. J’y applique la même stratégie d’investissement qu’en ce qui me concerne.

Quand à mon fils, né en 2020, celui-ci possède également un compte titres. Intéressé par la procédure d’ouverture du compte 100% dématérialisée (tout se fait en ligne), il est ouvert chez Boursorama. À l’inverse de sa soeur, le compte est à mon nom. Il me suffira de lui faire une donation à sa majorité afin qu’il en prenne pleinement possession.

Et si je voulais leur ouvrir un PEA ?

L’idée et la stratégie sont bonnes. Ouvrir un PEA permettrait à l’enfant de profiter de ses avantages fiscaux, mais aussi de “prendre date” extrêmement tôt dans sa vie.

Malheureusement, l’ouverture d’un PEA / PEA Jeune est réservée aux personnes majeures . Impossible donc d’en ouvrir un pour un mineur. La solution pourrait peut-être passer par l’émancipation de l’enfant… mais même dans ce cas là, si l’ouverture d’un PEA lui était possible, ce ne serait pas à vous de décider de le faire mais à l’enfant émancipé.

Bien sûr, le passage ci-dessus n’est que pure ironie. Il faudra donc bien que votre enfant se contente d’un Compte Titres jusqu’à ce qu’il respecte les conditions d’ouverture d’un PEA.

Quelles actions loger dans le Compte Titres de mon enfant ?

Il s’agit d’une question centrale. Car si vous êtes, en tant que parent, le gestionnaire du CTO de vos enfants jusqu’à leur majorité, vous ne devez jamais oublier que l’argent que vous avez entre vos mains n’est en aucun cas le votre. Quoi que vous puissiez en penser, il s’agit de celui de vos enfants. Aussi, vous ne pouvez pas agir de la même façon avec de l’argent qui ne vous appartient pas qu’avez le votre.

Puisque vous êtes susceptibles de devoir rendre des comptes à vos enfants (concernant la gestion de leur argent) dès lors qu’ils seront majeurs, assurez-vous de ne pas prendre de risques inconsidérés avec leur étrennes et autres “présents d’usages”.

Allez, je mets toutes les économies du gnome sur Air France via son CTO…
…et paf ! Préavis de grève, accident aérien ou pet de travers de quelqu’un d’influent et c’est le drame. Le cours s’effondre et ne retrouvera jamais le niveau auquel vous avez acheté ses actions à votre enfant.

C’est dommage, vous avez perdu de l’argent. Ou plutôt l’argent de votre enfant. Et là encore le juge risque de ne pas trouver très drôle le fait que vous ayez fait du spéculatif avec de l’argent qui ne vous appartient pas. Vous faites ce que bon vous semble avec votre argent, mais pas avec celui de votre enfant.

Si la somme “jouée” et perdue est minime, ça devrait passer. Votre enfant devrait s’en remettre. Par contre si vous perdez là les 10 000€ de présents d’usages de papy et mamie ont offerts à l’occasion de sa naissance, les choses pourraient se passer différemment.

Investir en bon père de famille

Si vous avez pour habitude de prendre certains risques avec vos sous, soyez moins virulent avec celui de votre progéniture. Investissez-le dans des sociétés présentant un profil de risque minime : Air Liquide ou encore L’Oréal présentent, à priori, beaucoup moins de risques de volatilité que EDF ou Air France.

Dans un investissement en “bon père de famille”, l’important n’est pas de maximiser le rendement que vos enfants tireront de leur portefeuille d’actions. Ce qu’il faut voir avant tout, ce sont les risques auxquels est soumis le portefeuille.

Exemple : le portefeuille de ma fille

Prenons par exemple le portefeuille de ma fille (mis à jour au 09/04/2020). Non pas pour vous dire que c’est le portefeuille idéal (loin de là), mais pour illustrer le type d’actions envisageable.

  • Air Liquide : Leader mondial des gaz industriels. L’action “bon père de famille” par excellence.
  • Bouygues : L’un des leaders mondiaux de la construction. Également ouvert sur les médias (TF1) et sur la téléphonie (Bouygues Télécom). secteur cyclique, mais entreprise diversifiée.
  • Danone : L’un des leader mondiaux de l’agro-alimentaire. Secteur non cyclique et vital pour l’Homme.
  • Michelin : Leader mondial des pneumatiques. La société évolue sur un secteur cyclique mais sait faire preuve de résilience.
  • Rubis : Acteur indépendant dans “l’aval” période et chimique. Société particulièrement bien gérée.
  • Sanofi : L’un des leaders mondiaux de la pharmaceutique. Leader mondial des vaccins. Mastodonte difficile à manœuvrer, mais évolue dans un secteur très porteur pour l’avenir.
  • Thales : Acteur européen majeur dans les domaines de la défense, l’aéronautique et l’aérospatiale.
  • Total : L’un des principaux groupes pétroliers mondiaux. Société se diversifiant, dans différents domaines liés à l’énergie.
  • Vinci : L’un des leaders mondiaux du BTP, mais aussi de la gestion d’aéroports. Principal concessionnaire autoroutier de France.

Le Dividende Score

Le Dividende Score global du portefeuille de ma fille est de 5,0. C’est un score équivalent à celui de mon portefeuille, lequel est impacté négativement par les récentes révisions de dividendes liées à la crise du Covid-19.

Faut-il investir la totalité de l’argent de mes enfants sur leur Compte Titre ?

Il revient à chaque parent investisseur de définir ce point. Personnellement j’estime qu’investir la totalité des fonds des enfants est une énorme erreur. Il convient selon moi de conserver un montant minimum sur un livret basique (Livret A, ou mieux, Livret Jeune). Avoir un peu d’argent disponible immédiatement n’est jamais un mal.

Dans le cas de ma fille, la répartition actuelle est d’environ 1/4 sur livret et 3/4 en actions.

Ouvrir un Compte Titre à mon enfant présente-t-il d’autres intérêts ?

Oui, au moins un. Celui de pouvoir lui inculquer une certaine éducation financière dès lors qu’il aura atteint l’âge de comprendre ce qu’est la bourse.

Partant de là, il sera possible d’élargir sur tout un ensemble de sujets liés à l’économie d’argent, la gestion budgétaire, la découverte du monde économique… J’estime qu’il s’agit donc d’une excellente chose pour l’avenir des enfants, plutôt que de débarquer dans le “monde réel” à leur majorité et de se retrouver complètement perdu.

7 commentaires pour “Pourquoi ouvrir un Compte Titres à ses enfants mineurs ?

    1. Bonjour Ouioui,
      Il suffit de déclarer les plus-values / dividendes perçus par l’enfant au cours de l’année sur votre déclaration fiscale.

      Vous pouvez également demander, chaque année, au courtier de votre enfant, qu’il soit dispensé d’accompte sur l’IR.

  1. Bonjour, savez-vous si Bourse Direct applique toujours 7€ de frais pour un virement sortant. J’avoue que cette pratique m’avait refroidi.
    Savez-vous également si la signature du représentant légal suffit, ou si les signatures des deux parents s’imposent, ce qui peut s’avérer compliquer en cas de faille monoparentale.
    Par avance merci

    1. Bonjour Adieu Courtier,

      Je n’ai pas fais de virement sortant depuis un bout de temps. Mais la dernière fois que j’en ai fait un (il y a environ 1 an et demi), ces frais (6€) s’appliquaient toujours.

      Pour ce qui est du Compte Titre pour un mineur, seule ma signature a suffit our celui dea fille.

      Cordialement,
      le Petit Actionnaire

  2. bonjour,

    je vous remercie pour vos renseignements j’avoue être hésitant sur ma stratégie pour mes enfants; soit prendre un bonne assurance vie avec un bon fond euro dynamique et (80% d’unités de comptes et 20%fond euro ou prendre sur boursedirect par exemple un compte titre avec 1 etf bnp world qui permettrait une meilleure renta que l’assurance vie. merci et bonne continuation

    1. Bonjour Nogaro,

      Le problème (selon moi) des AV, c’est d’une part que le rendement des fonds euros ne cesse de diminuer et d’autre part que la gestion des UC est “compliquée”. Ceci dans le sens où les ordres d’achats / ventes sont traités avec un différé de plusieurs jours, contrairement à un ordre au marché sur CTO.
      Après, le côté fiscal se doit aussi d’être étudié et peut parfaitement faire pencher la balance soit du côté du CTO, soit du côté de l’AV.

      Cordialement,
      le Petit Actionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.