le Petit Actionnaire
6 juillet 2019 Quelles actions à dividendes acheter ?

Quelles actions à dividendes acheter aujourd’hui ?

Depuis le début de l’année 2019, le CAC 40 GR (dividendes bruts réinvestis) est en hausse de 21,67%. C’est actuellement une belle année boursière que nous vivons. Mais ces marchés au plus haut doivent-ils empêcher d’acheter des actions à dividendes ?

Marché haut, action basse

Bien sûr, vous vous dîtes qu’une action qui baisse (ou stagne) dans un marché clairement haussier, c’est une action à éviter à tout prix. Il est certain que ne pas suivre une hausse du marché peut alerter, inquiéter, l’investisseur.

Pour autant, je n’y vois rien de catastrophique. Une société évoluant dans un secteur “délaissé” par le marché ne pourra suivre ce dernier au niveau de la performance. Néanmoins, cela ne présage en rien de la qualité de la société en question.

Le moment d’acheter est quand personne ne veut acheter. Vous ne pouvez acheter ce qui est populaire.”Warren BUFFET

Les actions du CAC 40 n’ayant pas suivi le marché

Les entreprises citées ci-dessous sont issues de mon analyse des “meilleurs” dividendes du CAC 40. Il s’agit des sociétés dont le cours n’a pas suivi la hausse du CAC40 GR. Par “pas suivi”, j’entends celles dont le cours a baissé depuis le premier janvier, ainsi que celles ayant connu une hausse inférieure à 10,8% (50% de a hausse de l’indice).

  • Bouygues (+10,0%)
  • Unibail Rodamco Westfield (+7,2%)
  • Sanofi (+5,8%)
  • EssilorLuxottica (+5,2%)
  • Publicis Groupe (+3,9%)

Ces variations prennent en compte le montant (brut) du dividende versé. Il convient bien sûr à chacun d’analyser les raisons de cette baisse / moindre hausse du cours de bourse.

Les actions du SBF 120 n’ayant pas suivi le marché

Les entreprises citées ci-dessous sont issues de mon analyse des “meilleurs” dividendes du SBF 120. Il s’agit des sociétés dont le cours n’a pas suivi la hausse du CAC40 GR. Par “pas suivi”, j’entends celles dont le cours a baissé depuis le premier janvier, ainsi que celles ayant connu une hausse inférieure à 10,8% (50% de a hausse de l’indice).

  • Ipsen (+9,8%)
  • Vicat (+9,5%)
  • Lagardère (+8,9%)
  • Nexity (+8,3%)
  • Score SE (+5,0%)
  • Rotschild & Co (-4,0%)
  • Casino (-9,6%)
  • Bic (-18,1%)

Ces variations prennent en compte le montant (brut) du dividende versé. Il convient bien sûr à chacun d’analyser les raisons de cette baisse / moindre hausse du cours de bourse.

En cas de retournement de marché

Lorsque le marché se retournera, car oui, cela arrivera, ces actions à dividendes n’ayant pas suivi la hausse globale risquent bien elles aussi, de repartir (ou de poursuivre) à la baisse.

Mais cette baisse pourrit également être moins importante que celle du marché. Combien même, un titre reculerait autant (ou plus) que l’indice de référence, cela sera l’occasion de renforcer à encore meilleur compte, sa ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :